Yé quelle heure!

Chez-nous, il n’y a pas de cadran qui sonne. Mes enfants viennent me tirer hors du lit lorsque l’heure idoine a sonné. En général, entre le « lève-toi maman » et le moment où je me lève réellement, il se passe… hum… un certain temps pendant lequel mes enfants ont le temps de se dire fuck-off et de se faire à déjeuner tout seul. De toute façon, je ne peux pas me lever, parce que Wimblu est couchée avec moi et qu’elle veut se coller. Tsé, comment refuser. Cette Wimblu a d’ailleurs une façon assez mignonne de nommer les choses dans la vie, elle nous fait souvent craquer avec ses expressions sorties de nulle part. Ce matin, on flânait au lit depuis trop longtemps, alors je lui demande quelle heure il est (mes yeux myopes ne voient pas jusqu’au cadran). Elle regarde et dit: « Il est sept heure dix-….. ah, le cadran vient de changer d’idée. » C’pas l’heure qui change, c’est le cadran qui change d’idée.

Non, mais avouons que c’est cute!

Chantal Archambault, Jocelyne Robert: même affaire!

En attendant, on va boire à crédit/Pis faire l’amour comme c’est pas permis              -Chantal Archambault.

–  Mamaaaaaaaan, ça veut dire quoi « Faire l’amour comme c’est pas permis? »

Câlisse.

Moi, là, j’hais ça les choses de la vie. Moi, là, je trouve que les choux pis les cigognes sont des réponses tout à fait acceptables aux questions des enfants. Moi, là, j’ai déjà dit à mes enfants que lorsque Bernard Adamus chante :

Pendant qu’tit Jésus s’taillait les veines/Mandela suçait sa graine

il parlait de graine de citrouille. Tsé, ça croit n’importe quoi des enfants. Sauf HardCore Wimblu qui a émis l’hypothèse qu’il parlait peut-être de graine-pénis (WTF comprendre ça à 4 ans). Hypothèse que j’ai aussitôt démolie en 1000 morceaux avec un argumentaire super sensas se terminant par CQFD pis toute, après quoi j’ai savamment changé de sujet.

Fait que donc, faire l’amour comme c’est pas permis. Je suis rusée tsé, j’ai fait semblant de pas comprendre le début de la phrase, des fois que…

– C’est pas permis, c’est une expression qui veut dire beaucoup beaucoup.

Fiston : Ouin, mais faire l’amour, ça veut dire sexualité ça??

Moi : Euh, ouin, genre.

Fiston : C’EST BEN DEGEULASSE! Tu trouves pas ça dégueulasse toi la sexualité?

Moi : Euh… ben… non, pas tant…

Fiston : Ben là, toi pis papa, vous faites pas ça, hein?

Aaaaaasti!

Moi : Ben, oui, tsé, ça arrive là…

Fiston : J’ai honte!

Moi : Ben, tsé, je suis enceinte hein, alors…

Fiston : Ben vous pourriez juste vous frencher pis garder votre linge. Franchement.

Ok. Ici j’abandonne.

– Qui veut un autre morceau de pizzaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa?

J’hais ça les choses de la vie.

De la peau tout l’tour

Mademoiselle Wimblu est une dividue qui a visiblement beaucoup aimé son séjour in utero. Elle était ben avec de la peau tout l’tour d’elle. Sauf que, malheureusement, il y a 4 ½ ans elle a dû se rendre à l’évidence, y’avait pu de place là-dedans et le temps était venu d’affronter le monde. Fait que j’ai accouché. Mais, elle s’ennuyait de ça, elle, avoir de la peau tout l’tour, alors on s’est collées, pis collées, 24 h sur 24, parce que je me gâte moi, j’aime ça être collée sur une petite affaire douce et chaude. Je l’ai porté dans mon dos pendant des heures, des mois. Bien wrappée dans le mei tai, c’était comme avoir de la peau tout l’tour. Et on a dormi ensemble jusqu’à… tout récemment. À Noël, je commençais à être un peu tannée, chu grosse pis j’ai besoin de place. Fait que j’ai acheté une barbie Monster High, je l’ai mise su’a tévé et j’ai dit à Wimblu : « Je te la donne quand tu vas passer deux semaines sans venir te coucher avec moi ». C’pas du chantage, c’est du renforcement positif. Le dossier a été clos après deux semaines. Maintenant, elle dort dans le lit king avec les deux autres. Oui, oui, je sais, trois enfants dans le même lit. Venez pas me dire que ça prend une grande maison pour avoir une grande famille, ça prend juste UN grand lit. Vous imaginez ben que Wimblu dort au milieu pour avoir de la peau tout l’tour. Fiston a bien essayé de se négocier une place au milieu au moins un jour par semaine, mais c’est sans appel. C’est la place de Wimblu. Sauf que la susmentionnée Wimblu va à la garderie trois jours par semaine et qu’elle fait un esti de dodo d’après-midi de marde, ce qui fait que le soir, elle se couche en même temps que nous. Et quand elle monte se coucher, Fiston a profité de l’espace libre pour se coller sur Cocotine. Alors que fait Wimblu? Telle une serpent, elle rampe entre les deux pour se faire une place, ils sont tellement collés qu’on pourrait ranger une autre famille à côté de Babe! La nuit passée, ce qui devait arriver, arriva, tout le monde trop collé, Cocotine tombe en bas du lit. Elle s’en est pas rendu compte… elle dort un peu dur et est somnambule. Il se passe plein d’affaires dans sa vie, la nuit. Mais mon chum a décidé d’ôter Wimblu du milieu pour faire de la place et de la mettre l’autre bord de Fiston. LA CRISE. C’est quoi là, pas avoir le droit à sa dose de peau tout l’tour en plein milieu de la nuit.

Fait que je me suis couchée avec.

Image

Démangeaisons

La peau me pique. Toute la peau. Il fait frette et je fends de partout, c’est l’enfer! En plus, je suis grosse et toute étirée, ce qui n’aide en rien. Fait que je me mets de la crègne. C’est palpitant, hein? L’affaire, c’est qu’avec des enfants, pas moyen de garder sa vie privée privée, sont du genre à aller crier sur le balcon que t’es en train de chier. Genre. Donc, hier soir, je sors du bain, je me badigeonne allègrement de beurre corporel à l’huile de cacao, parce que j’aime ça sentir le gâteau, et là, le téléphone sonne. Wimblu-la-glue, ma standardiste préférée, se rue sur le téléphone:

« Allo. Ma mère s’est mis de la crème parce que ça lui pique et qu’elle dort mal parce que ça lui pique vraiiiiiiment trop. Mais, là, ça va piquer moins, parce qu’elle a mis de la crème »

SU-PER! Toute la ville va penser que j’ai des maladies honteuses maintenant.

Mes enfants sont des Grinch

Moi, j’aime ça Noël. J’aime ça beaucoup. J’essaie de faire plein de trucs amusants, des traditions dont les enfants vont se souvenir quand ils seront grands. Chu full motivée! Mais, là, je dois admettre que je suis jalouse! Je vois plein de photos de vos chasses aux lutins, des idées que vous avez pour les tours que jouent ces lutins, et j’aimerais ça moi, faire ça avec mes mioches! Mais mes mioches, ils ont quelques gènes de Grinch, gracieuseté de leur paternel.

Moi : « Heille, on pourrait mettre un piège à lutin, pis pogner un lutin, pis notre lutin nous jouerait des tours, pis toute, pis toute » (Je résume)

Mioches : « C’ben poche! »

Moi : « Ben là!! »

Mioches : « Tu veux qu’on attrape un lutin qui va venir foutre le bordel dans la maison pendant la nuit? »

Moi : « Ben, euh… »

Mioches : « Tu trouves pas ça un peu niaiseux de vouloir que quelqu’un vienne faire le bordel pendant qu’on dort? Tu veux même pas ramasser nos jouets qui trainent! »

Moi : « … » Je. Suis. Cassée.

 

Mioches : 1

Magie de Noël : 0

Yoopa et Nutella: un projet de vie

Wimblu, ah Wimblu! Elle veut partir en appart je pense. A 4 ans. En tout cas, cette semaine, elle était frue contre moi et elle m’a dit qu’elle ne voulait plus de maman, plus de papa, plus de soeur, plus de frère, qu’elle voulait habiter seule.

Moi: Mais qu’est-ce que tu vas faire toute seule dans une maison??

Wimblu: Écouter Yoopa toute la journée et manger du Nutella.

Grandes ambitions, fille!

Que sont-ils devenus?

C’est assez tranquille ici, hein?! J’ai souvent le goût d’écrire et finalement, j’oublie, je fais autre chose ou ça ne me tente plus. Aujourd’hui ça me tente un peu. Je pense que je suis due pour un petit update, style « Que sont-ils devenus? »

Ysa, moi-même en personne : Toujours une p’tite mère, quoi qu’à 35 ans, je suis plus proche d’une vieille sacoche. Toujours travailleuse à temps partiel, toujours étudiante à temps partiel, toujours banlieusarde, plaignarde, chialeuse. Toujours coureuse aussi.

Le P’tit père : Toujours barbu mais moins gros, cycliste estival converti à la course à pied automnale depuis quelques semaines par moi-même. Toujours sourd quoi que ces derniers tests audio montrent une tout à fait improbable amélioration de son audition. Son sens de l’humour est toujours aussi douteux.

Babe : Je trouve que son surnom lui va de moins en moins bien, du haut de ses 8 ans. C’est un drôle de p’tit bonhomme, rêveur, doux, doté d’un sens de l’humour à toute épreuve et avec des goûts musicaux douteux. Il prépare ma boite à lunch le matin, ce qui fait de lui l’enfant le plus sweet de l’histoire de l’humanité. Lui qui était si timide se révèle un fabuleux orateur et je lui prédis une grande carrière en politique ou comme chef de secte!

Cocotine : 6 ans. L’enfant dotée de tous les talents. Fonceuse, tenace, elle réussit tout à la perfection, s’en est presque frustrant! Belle comme un cœur, elle est étrangement beaucoup plus timide et solitaire que son grand frère, ce qui m’étonne beaucoup. Comme elle a beaucoup plus de talent que moi en coiffure, c’est elle qui nous peigne le matin.

Wimblu : 4 ans. Le bébé fou! Que dire, sinon qu’elle a un caractère de cochon et un regard qui tue. Elle ne nous écoute à peu près jamais, fait des crises, lance des objets et dit parfois câlisse. Malgré tout, elle fait fureur partout où elle passe avec sa dégaine du tonnerre, sa fossette et ses rastas. Son caractère contribue à la rendre attachante, je suppose!

 #4 : Ça, c’est genre un scoop! Après 3 ans de vaines supplications de ma part et alors que j’avais l’assurance que ma famille était finie, le P’tit père a fait volteface dans le dossier « Agrandissons la famille. » Il y a donc, si tout va bien, une petite affaire qui s’ajoutera à la famille en juin. Les trois grands auront à ce moment presque 5, 7 et presque 9 ans. Aussi bien dire que #4 sera comme un enfant unique et que mon congé de maternité sera le congé de plus relax de l’histoire de l’humanité, avec les grands à l’école. Je suis donc maintenant une grosse coureuse. Je m’en tiens à 20km par semaine à une allure plutôt tranquille. Les trois grands sont fous comme de la marde : Babe veut préparer des purées depuis 2 semaines, Cocotine m’a assuré qu’elle allait se lever la nuit, zélée comme elle est, je ne serais pas surprise qu’elle ait une montée de lait et Wimblu a décrété qu’elle voulait un frère, mais pas tannant.

 Voilà donc où en est rendue la famille P’tite Mère!

Bébé et son orgueil démesuré

Madame Bébé est un tantinet caractérielle. Se faire prendre en défaut est probablement la pire chose qui peut lui arriver dans la vie. Exemple: cet été, nous sommes au chalet, elle court partout et fait la folle pour finir par se cogner dans un pilier du gazébo. Elle se rend compte qu’on l’a vue et pire, qu’on rit un peu… Elle part. Mais, genre, elle part pour s’en retourner à Québec à pied. En hurlant: « J’m’en vaaaaaaaaaais chez nouuuuuuuus. » Elle ne s’est pas fait mal là, si personne ne l’avait vue, il ne se serait rien passé pantoute. Mais, on l’avait vue avoir l’air fou.  C’est toujours comme ça et on essaye de mettre un peu des gants blancs quand on la dispute pour ne pas trop faire mal à son gros orgueil.
Hier, elle ne veut pas aller à la garderie, elle pleure, ne veut rien savoir. Je réussis à la convaincre de s’habiller, en échange que je lui mette du gloss (!!!) et on part. Dans la voiture, on discute:
-Pourquoi tu ne veux pas aller à la garderie?
-Parce que j’aime pas M. (L’éducatrice)
-Pourquoi, est-ce qu’il s’est passé quelque chose?
-Oui!
-Euh… quoi donc?
-Elle m’a fait… une EXPLICATION.

J’ai failli avoir un accident. Je ris encore quand j’y repense. Parce qu’elle n’est pas juste orgueilleuse, elle est rancunière en plus!! Sale caractère!
Une explication, tsé, ça ça fait mal!

La standardiste

Depuis assez longtemps, j’utilise mes enfants pour me débarrasser des appels indésirables. Ça marche super bien, vous essayerez! Bébé est spécialement douée dans le domaine, aussi lorsque ça sonne ici passé 17h, c’est elle qui répond! En fait, elle répond pas mal tout le temps, mais surtout quand on sait que ce sera surement notre famille, ou une plaie qui veut nous quêter du fric ou nous vendre un traitement pour la pelouse. Ça vient juste juste de se passer. Et c’était particulièrement cocasse ce soir.

DRING DRING

Bébé: C’est moi qui répond!

Se garroche sur le téléphone

-Alloooooo!
-C’est quiiiii?
-C’est QUI QUI parle?
– Comment tu t’appelles?

L’interlocuteur est pas vite vite, visiblement.

-C’EST. QUOI. TON. NOM?
-Alloooooo
-J’ai pas le temps te te parler, je me brosse les cheveux
-Oui, je me brosse les cheveux. Avec de l’eau. Pis là mon chandail est tout mouillé.
-MON CHANDAIL EST TOUT MOUILLÉ!

-Ok, byebye.

Quand, j’ai pris le combiné, allez savoir pourquoi, il n’y avait plus personne.

Moi: Yeah! Bravo bébé, tape là-d’dans!

Ils n’ont pas rappelé.

Je vous conseille fortement de ne pas appeler chez-nous.