L’effrontée

Des fois, je suis un peu effrontée.

L’autre jour, je suis allée en ville, je voulais m’acheter quelque chose. Je me dirige donc vers le centre Lucien-Borne pour me stationner. J’ai pas le droit de me stationner là, mais comme je n’ai pas vraiment de problème à vivre dans l’illégalité, je me stationne toujours là quand je vais en ville. Chercher un parking en ville = l’horreur, payer un parking en ville = contre les principes! J’entre donc dans l’aire de stationnement et je vois une voiture de la ville et un petit monsieur qui distribue allégement des tickets. Que faire? Essayons donc l’effronterie. Je me stationne juste devant le petit monsieur, je sors de ma voiture, je lui dis un beau bonjour agrémenté de mon sourire le plus charmeur, je rentre au Centre Lucien-Borne par une porte pour simuler ma fréquentation de l’établissement, je sors par l’autre porte, je vais acheter mon truc et je reviens à ma voiture.

TOUS les chars du parking ont un ticket… sauf moi!

Haha!

Être effrontée, c’est payant! Prenez des notes les enfants.

Advertisements

Remplir sa Fit!

Quand je vais au travail, je mets dans ma p’tite Honda Fit:

Une moi-même
Trois enfants
Trois boites à lunch
Un sac d’école
L’immense affaire en tissu qui me sert de sacoche
Quatre couches lavables
Du linge de rechange
Des bottes d’hiver
Des pantalons de neige
Un ordinateur portable
Des CD
Un ipod
Un thermos de café
Un thermos de thé
Une boite de thés
Deux livres
Une revues
Du tricot

Je commence à songer à m’acheter une brouette pour charger mon stock le matin! Heureusement, ça contient c’te p’tit char là!

Question de point de vue!

Revenant de la Gaspésie lundi matin on s’est retrouvé dans une tempête de neige au sortir de la Vallée de la Matapédia et, petit dérapage, on a abouti dans l’champ. Les enfants qui dormaient ne ce sont rendus compte de rien, ça n’a vraiment pas tapé fort, mais visiblement assez pour que le Honda soit en convalescence à Rimouski pour une durée indéterminée (au moins 10 jours et quelques mille$$ de dommages). Personne n’a mal nulle part, alors un char écrapou on s’en fiche, mais disons qu’on se serait bien passé du désagrément et d’être pogné avec une Nissan pépère! Mais, il y en a un qui a sans doute passé le plus beau jour de sa vie en ce lundi: j’ai nommé Babe! Monsieur Babe, voyez-vous, a fait un tour de char de police et en a profité pour raconter sa vie à la policière (hein? Mon timide de Babe??), à la suite de quoi il a mangé de frites et des croquettes de poulet au seul resto qui se trouvait à proximité du crash. Il sautait sur sa chaise en chantant « On est au restaurant, on est au restaurant »…
Du gros fun noir!!

Montréal m’attends

Dans 4h on dépose les enfants chez la belle-mère et on est partiiiii!
Soirée au Centre Bell, Go habs Go!
Pas de mamaaaaaaan à 2h du matin
La grasse matinée (genre… 8h30)
Virée chez Ikéa

Ça va être vite passé, mais ça va être amusant comme tout.

Et pour une fois, on ne sera pas obligé d’écouter des chansons de Passe-partout dans la voiture!

BRA-VO!

Une tite mère, revenant du boulot, roulait doucement (pas le choix puisque dans une zone de 50) en écoutant Karkwa en compagnie de ses marmots. Elle vit tout à coup une voiture de police sur le coté avec une voiture arrêtée. Que se passe-t-il se demanda la tite mère en regardant par la fenêtre. Un accident? Une contravention? Tout en écorniflant, la tite mère ne s’aperçut point que sa lumière tourna jaune et sur la rouge elle passa… devant la voiture de police… Elle se trouva fort idiote, mais comme, un kilomètre plus loin, nulle trace de police à ses trousses, elle se dit ouf, quelle chance ma cocotte! Mais tout à coup, que vit-elle? Des lumières rouges et bleus dans son rétroviseur. Elle se gara et attendit la suite… Des gros yeux l’agent lui fit. De beaux yeux la tite mère lui répondit, espérant qu’il en tombe fou d’amour et, dans le cul son ticket il se fourre! De ticket la tite mère n’eut pas, grâce à ses beaux yeux ou aux moyens de pressions des policiers, jamais elle ne le saura. Mais, une bonne main d’applaudissement vous pouvez lui donner pour ce passage sur la rouge lequel un ticket aurait bien mérité!

Les septiques seront con-fon-dus-dus-dus

Sachez mesdames et messieurs que, contre toutes attentes, il rentre, très bien, trois sièges de bébé dans une Honda Fit. Test effectué avec succès ce matin même. Comme je ne suis pas du genre à crier sur tous les toits que je suis en essai bébé, pour ne pas me faire gosser avec ça si ça prend 2 ans avant de marcher, je vais me contenter de tourner sur moi même en sifflant 🙂

Tendancieux vous dites?!

Avant que je vous entretienne de ce dont je veux vous entretenir, permettez à ma rage au volant d’exulter. Merci.
***

Ce matin, 8h15, je me dirige vers le guichet automatique avec les Babes pour aller chercher de quoi payer la garderie de Cocotine. Je suis à la lumière rouge et je désire aller tout droit. Je me fais klaxonner. Me doute que le débile léger qui me suit veut tourner à droite sur la rouge. N’en fait pas de cas. Moi, je vais tout droit et il n’y a qu’une voie alors fait ton chiffre gros cave! Je me fais reklaxonner. Ah ben crisse! Je me retourne avec des fusils dans mes yeux (je vous jure, ça fait peur) Il me fait signe de me tasser pour le laisser passer. GROS CRISSE DE CRÉTIN. Ça me met les nerfs en boule, ça me met hors de moi, j’ai de la boucanne qui me sort par les narines. C’est parce que, mon champion, ma lumière est rouge. Et que même si je tournais à droite, je pourrais attendre la verte si bon m’en semblait. C’est pas une obligation de tourner à droite sur la rouge, ok! Et s’il y avait une autre voiture derrière moi qui allait aussi tout droit, t’aurais pas l’choix d’attendre. Sauf que… mes Babes sont avec moi et comme on ne sait jamais comment ça peut réagir des gros débris de cette espèce, je me tasse un peu, je suis presque dans la voie de gauche, c’est vraiment ridicule. Je vois qu’il me crie des bêtises, mais mes vitres sont montées. Je le regrette presque, j’aurais pu lui répondre. Je me contente de lui décocher mon plus beau sourire, combiné à mon plus haut majeur. Je sais, c’est pas un bon exemple pour les Babes, mais je m’en sacre. On a le droit de faire ça aux crétins!
Je commence juste à dépomper. Crisse que ça m’enrage!

Exultation terminée!
***

Alors, ce dont je voulais parler ce matin c’est d’un délicieux sondage que j’ai eu au téléphone hier soir. La chose la plus ridicule qui m’a été donné d’entendre. Premièrement, c’était un sondage en message enregistré, il n’y avait même pas quelqu’un capable d’assumer cette connerie, à qui j’aurais pu exprimer mon opinion sur la question. De mémoire, ça disait ceci:
« Bonjour. Ceci est un sondage qui intéressera tous les parents. Saviez vous que dès l’âge de SIX ANS [emphase sur le 6 ans pour montrer tout le drame de la situation] vos enfants seront, à partir de l’an prochain, exposés à des cours sur [voix de dégoût] l’islam, l’hindouisme et les rites amérindiens.
Voulez-vous que vos enfants soient éduqués dans le respect de la culture québécoise. Si vous voulez que vos enfants soient éduqués dans LE RESPECT DE LA CULTURE QUÉBÉCOISE [on sent l’emphase ici] appuyez sur le 1. Sinon, appuyé sur le 2. »

Quelle sottise!!!
Vous me direz que c’est assez généralisé que les sondages ne soient pas trop trop valides, surtout quand ça touche des questions de cette ordre, mais là, ça dépasse l’entendement. Sacrifice!!! La « bonne » réponse est suggérée grosse comme le bras!!! J’en suis pas tout à fait revenue. En fait, on en parle souvent mon chum et moi, on ne comprend rien à ce débat. Je veux dire, il me semble que c’est une bonne nouvelle que les enfants soient en contact rapidement avec les autres cultures, non? Pensez-vous que vos enfants vont devenir membres d’Al Qaida si on leur explique l’islam?? Il me semble que la tolérance commence avec la connaissance. Et pour ce qui est des rites amérindiens, je m’excuse, mais ça devrait faire longtemps que c’est enseigné à nos enfants. On les a tellement écoeurés avec notre religion, ce serait swell de parler un peu d’eux!

Je trouve ceci profondément ridicule. Si les parents aiment ça tant que ça la religion catholique (vont-ils souvent à l’Église ces parents là??), qu’ils en parlent eux, avec leurs enfants. Si j’ai le goût, moi, que mes enfants apprennent le latin, je n’irai pas pleurer pour qu’on remplace l’anglais par le latin (j’en rêve secrètrement!), je vais leur apprendre moi le foutu latin! Je n’ai rien de plus à cirer d’une religion que d’une autre, et je crois que c’est pertinent qu’on les étudie toutes. Oui, la religion catholique a une place déterminante dans notre culture et non je ne veux pas évacuer cette place, pas du tout, mais là, on n’est plus en 1950 non plus, faut évoluer, baptême!

J’ai appuyé sur le 2.

Je suis infidèle ou la tite-mère parle de cul!

Quand j’ai fait mon choix, j’étais certaine que c’était le bon. J’avais bien évalué la situation en fonction de mes besoins. Oui, c’était le mien, c’était lui qu’il me fallait. Wow! Je n’ai jamais été déçue. Il était tout petit, tout joli, parfait pour moi. Mais, j’avais fait un choix entre deux et je revois l’autre de plus en plus souvent. Oh, je ne regrette pas mon choix, mais l’autre, hum… il est beau, je trouve. Et son cul, son cul!

Je l’aime mon char, mais la Nissan Versa, c’est vrai qu’elle a un maudit beau cul!

J’ai trouvé mon fermier!

Cette année, je ne suis pas en avance, mais au moins je ne suis pas en retard non plus. Cette année, j’ai trouvé mon fermier! Nonon, je ne lâche pas mon petit barbu pour devenir gentlewoman farmer. Mais je deviens partenaire d’une ferme bio dans le cadre du programme d’agriculture soutenue par la communauté. J’avais déjà fait ça, il y a quelques années et ensuite ça n’avait plus adonné. Mais cet été, on s’est dit: ça va faire le gniaisage! Alors, après quelques couriels, j’ai trouvé mon fermier. Il semble gentil, a une belle variété de légumes, herbes et fruits et livre ses bons légumes bios juste à côté de la garderie de Babe, alors bingo. Je vous invite à aller faire un tour sur le site d’Équiterre si ça vous intéresse. Ça reviens peut-être un peu plus cher que des « products of USA » de l’épicerie, mais c’est frais, c’est bio, c’est éthique, c’est local et ça a un bon p’tit goût de bonne conscience.
Alors qu’est-ce que vous attendez pour trouver votre fermier!

***

Dans un tout autre ordre d’idée… Cet hiver, lors de la pire tempête, le boss de mon chum l’a envoyé, lui et des collègues, travailler à Baie-St-Paul. J’étais très fâchée, je trouvais ça dangereux et complètement imbécile. Il n’est rien arrivé. Et puis mercredi, comme ça, par une belle soirée de printemps, des collègues de mon chum qui revenaient de Baie-St-Paul se sont pétés la yeule en char. Un mort, 2 blessés, grave mais qui vont s’en tirer. Le conductrice de l’autre véhicule est décédée aussi. Je sais que c’est ridicule, que mon chum peut aussi se tuer en allant acheter du pain au dépanneur, mais, ça m’a fait lever le poil sur les bras quand même. Parce que, logique ou pas, je me suis quand même dit que ça aurait pu être lui.

Les petites catastrophes quotidiennes

Il y a de ces petites choses, parfois, qui gâchent une journée, juste un peu. Rien pour fouetter un chat, juste pour mettre sa p’tite-mère en calvaire pendant quelques minutes. Comme ce matin par exemple. Babe est assez difficile à traîner dehors quand c’est pour aller à la garderie. Le seul moyen que j’ai trouvé de le convaincre de mettre ses bottes, c’est de lui dire qu’on va aller écouter le CD de Passe-Partout dans l’auto de papa. Le CD y est en permanence. Ce matin, Babe est particulièrement de mauvaise humeur, s’étant fait réveiller par son père qui échappait son petit change partout, à 6h30. Je réussis tant bien que mal à l’habiller et à le mettre dans la voiture pour découvrir que le CD de Passe-Partout n’y est pas. Catastrophe! Cherche partout, dans le coffre à gant, sous les sièges. Rien!
Chéri aurait-il amené le CD au bureau??
Les mécano l’aurait-il volé en faisant le changement d’huile? (B1, c’est B1 le code qu’il dit le char quand il veut se faire changer l’huile, tenez-vous le pour dit)
Alors voilà, ça m’a mis en crisse, mais là ça va mieux!

Je tiens d’ailleurs à faire des remerciements publics à Jack Johnson dont le happy groove est capable de venir à bout du plus grognon des Babes d’amour.

Chéri, si tu as subtilisé le fameux CD, tu vas en entendre parler… Pogné dans le traffic ce soir sans Passe-Partout, ça va être l’ENFER!