Belle-maman et Guy Fournier

Je ne peux pas m’empêcher d’en parler, parce que c’est très très drôle…
Ma belle-mère, la semaine dernière, me montre une page d’un journal de 1979 sur lequel se trouvait une recette… et au verso un texte de Guy Fournier… Vous l’avez sans doute vu passer sur Facebook.
Je me doutais que ce texte susciterait quelques réactions car il est, avouons-le, très cave!
Et bien hier matin, une amie me signale… qu’on parle de ça à Médium Large! Mouhaha! Guy Fournier a été invité à s’expliquer… Vous pouvez lire le texte et entendre la réplique ici.

1711 partages sur Facebook! J’en reviens pas encore!!

Va chier, salope!

Je suis en crisse ces temps-ci! Je ne sais pas si c’est les hormones de mon stérilet qui me font cet effet-là, mais je me retiens de ne pas péter des coches sur une base régulière. La semaine passée, j’ai passé la semaine à me suggérer de me fermer la yeule, mais des fois, mon humeur sent le besoin de s’extérioriser. Genre aujourd’hui.
À l’école de mon fils, il y a d’autres enfants. Et, ces enfants-là ont des parents. Pour la plupart des sales cons, si vous voulez mon avis. Je les écoute parler et j’ai envie de vomir souvent! Et tout le monde sait qu’un sale con qui conduit un sale char, c’est un sale con exponentiel. Malgré les messages chaque semaine dans le sac d’école pour nous rappeler les endroits interdits de stationnement et les règles de sécurité élémentaires, les sales cons comme la pieuse mère de Ti-Voisin se stationnent n’importe où et n’importe comment. Hier, j’étais en crisse, comme tous les autres jours, et me dirigeant sur le trottoir avec ma grosse poussette et mes 3 rejetons pour aller dumper le plus vieux dans la cour d’école, je vois, comme tout les autres jours, un con stationné à moitié sur le trottoir. Ça. Me. Fait.Chier. Je me disais, comme ça, ce serait donc plate que les roues de ma poussette, qui est très usée, refusent de tourner et que BANG je fonce dans un gros pick-up de gros con. J’avais le goût, mais j’avais peur de briser ma poussette plus que le gros pick-up alors j’ai frôlé la machine en espérant quand même le scratcher un peu. Mais, aujourd’hui, j’ai eu mon occasion de rêve. Je vais porter Babe à l’école après dîner avec la gang et la grosse poussette. En partant, juste derrière moi, une conasse s’était stationnée. Dans une zone interdite. Sur le trottoir. Avec sa fucking portière ouverte. Elle me barre complètement le chemin et à ce que je sache un trottoir ça sert à marcher, pas à mettre son ostie de char! Elle voit bien que je ne peux pas passer, mais elle reste là, sans même fermer sa portière, ce qui m’aurait laissé une petite chance de passer. Ben crisse, tant pis pour toi vieille folle! J’ai poursuivi mon chemin en lui passant sur le pied avec ma poussette! Je lui ai lancé un genre de faux « excuse » avec ma face de « Va chier, salope! ». Elle m’a fait une face de genre « Va chier toi même ». J’ai ris. Satisfaite. Ou presque. Je regrette juste de ne pas avoir arraché sa portière!
Tenez-vous le pour dit: Ne pas contrarier la tite mère!

Jésus, les citrouilles et les tuyaux d’échappement!

Faut vraiment que je parle de mon délicieux petit voisin, Le P’Tit Crisse en personne. J’ai parlé quelques fois de lui et de son penchant pour Djizeusse… Débutons par une conversation entre lui, mon fils et ma citrouille.

Contexte: On a décoré une citrouille!

Babe: Regarde, regarde notre belle citrouille

P’tit Crisse (Disons PC pour être bref): Aimes-tu Jésus toi?

Babe: ?????? YÉ MORT!!!

PC: Ben non!! Il est dans le ciel. Nous on le voit pas, mais lui il nous voit

Babe, me regarde en m’implorant de ses jolis yeux de dire à cet abruti de se la fermer!

Moi: gloup
Je ravale juste à temps le « c’est des câlisses de niaiseries » qui me traverse d’abord la tête et me la joue full respect des cultes crétins, euh chrétiens.

Re-Moi: Tu sais chéri, il y a des gens qui croient ce genre de truc, mais ici ce n’est pas notre cas.

PC: Jésus là, il aime pas ça l’Halloween, ça le fait pleurer…

Babe: ?????

Moi: Moi je pense que si Jésus goûtait à mes gâteaux à la citrouille, il changerait son opinion à ce sujet.

Fin de la discussion.

C’est quand même assez freak merci de dire aux enfants que passer l’Halloween ça fait pleurer Jésus, mais bon, ils peuvent ben penser ce qu’ils veulent à propos des méchantes fêtes païennes, je m’en sacre. Sauf que, ce matin, je partais pour l’école avec ma gang. Premier matin en bas de zéro, il faisait -1. Je sors ma poussette et je vois la voiture du P’Tit Crisse qui tourne… elle a dû tourner 10 minutes pour la réchauffer, alors qu’aller à l’école à pied prend moins de 10 minutes (je précise que Ti voisin ne va pas à l’école quand il pleut si sa mère n’a pas l’auto car elle refuse qu’il marche sous la pluie!! Il n’a même pas de bottes de pluie, il porte encore des sandales…). Et là, je marchais, je pensais à tout ça et je me disais: Moi pis Djizeusse, on est pas super chum, mais st-sifri est-ce que ça se pourrait que Jésus pleure quand on décore une citrouille, mais qu’il ne pleure pas de voir des caves faire tourner leur moteur pour rien pendant 10 minutes quand il ne fait même pas frette? Moi, j’pense que ça s’peut pas une maudite minute!

Moi, j’pense que le P’Tit Crisse il fait ben plus pleurer Jésus que moi!

Conversation surréaliste tome 2

Décidément…

J’en ai sûrement déjà parlé ici, mais j’ai peur de Jésus! Traumatisme de jeunesse découlant de l’écoute de « Jésus de Nazareth »! J’hais tout ce qui se rapproche de près ou de loin d’une église ou d’un curé. J’hais vraiment ça. Nul besoin de préciser que mes enfants ne sont pas baptisés et qu’ils n’ont pas reçu d’éducation religieuse de ma part. Ils ont vaguement entendu le nom de Jésus dans le temps de Pâques et je ne me souviens plus trop ce que je leur ai raconté à son sujet en fait… Toujours est-il que hier, le p’tit voisin d’en face, qui semble avoir élu domicile dans mon salon, (je suis en train de capoter!) vient cogner à 8h45 du mat en sachant très bien qu’on va passer la journée à l’aquarium, mais bon, je le laisse rentrer 10 minutes le temps que je m’habille­ et finisse le lunch. Lui et Babe jouent aux pirates, quand soudain, un pirate meurt!

Babe: Le pirate est mort, alors il va aller dans les étoiles (ma super explication d’où on va quand on meurt qui a été sérieusement mise à l’épreuve lors une visite au cimetière, « Ben là, on va dans les étoiles ou dans la terre?? »)

P’tit Voisin: Ben non, c’est Jésus qui vient nous chercher quand on meurt!

Babe et Cocotine: JÉSUS?????
Les deux me regardent m’implorant de mettre un terme à ces mensonges de P’tit Voisin. Je le laisse continuer…

P’tit Voisin: Jésus va tous venir nous chercher bientôt

Babe: Ben non, on va juste dans les étoiles quand on est très vieux!

P’tit Voisin: Non, Jésus va venir nous chercher bientôt.

Bon ça va faire là

Moi: Ché pas comment ça se passe chez vous, mais Jésus va venir chercher personne ici et surtout pas bientôt et sur ce va attendre Jésus chez toi, nous autre, ya des morses qui nous attendent!

Calvaire!
Je savais que j’aurais dû me méfier quand j’ai vu le gigantesque crucifix dans le salon de P’tit Voisin!!

Conversation surréaliste!

Chaque fois que je mets le pied dehors, il m’arrive des choses étranges. Du genre des gens me disent qu’ils s’en vont à l’église prier pour moi. Aujourd’hui, j’ai fait connaissance avec une voisine. Mes voisins semblent tous s’être donnés le mot pour devenir mes amis. Et les amis de mes enfants. Bref…J’étais assise par terre dans ma cour avant avec Hérisson pendant que les grands jouaient chez leur nouvel ami quand je vois une petite madame de 65 ans environ qui s’approche de moi avec une robe de petite fille. Super, Mère-Grand vient se débarrasser de ses cossins chez-nous.

Elle: Vous avez une petite fille

Moi: Oui

Elle: Tenez, j’ai une petite robe que j’avais achetée pour ma poupée

Moi: Euh, ok… (Mère-Grand achète du linge à ses poupées, merveilleux)

Elle: Mais, les couleurs ne vont pas bien avec ma poupée alors je vous la donne

Moi: euhhhh… merci…

Non seulement elle achète des robes à sa poupée, mais en plus faut que ça soit dans sa palette…

Ça me fait un peu peur du monde comme ça!

Besoin d’ondes positives…

Passée une partie de la journée à l’urgence hier. Pertes sanguines. Entendue de la bouche d’un doc: « Heille, c’est ben mois pire une fausse couche au 3e qu’au premier » et « Une grossesse sur 3 se termine en fausse couche, tu serais pile dans les stats! ». Merci beaucoup pour le réconfort. 2e hopital, meilleur soutien. Col fermé. Vue le petit coeur qui bat. Doc optimiste. Aujourd’hui saignements encore plus abondants. Moi pessimiste. Je ne travaillerai pas cette semaine. je suis supposée rester couchée sur le dos les pattes en l’air et ne pas soulever mes enfants. Je vois assez mal comment y arriver. Alors, j’attends… et je pleure en regardant la photo de Micro-Babe sur mon frigo…

Tendancieux vous dites?!

Avant que je vous entretienne de ce dont je veux vous entretenir, permettez à ma rage au volant d’exulter. Merci.
***

Ce matin, 8h15, je me dirige vers le guichet automatique avec les Babes pour aller chercher de quoi payer la garderie de Cocotine. Je suis à la lumière rouge et je désire aller tout droit. Je me fais klaxonner. Me doute que le débile léger qui me suit veut tourner à droite sur la rouge. N’en fait pas de cas. Moi, je vais tout droit et il n’y a qu’une voie alors fait ton chiffre gros cave! Je me fais reklaxonner. Ah ben crisse! Je me retourne avec des fusils dans mes yeux (je vous jure, ça fait peur) Il me fait signe de me tasser pour le laisser passer. GROS CRISSE DE CRÉTIN. Ça me met les nerfs en boule, ça me met hors de moi, j’ai de la boucanne qui me sort par les narines. C’est parce que, mon champion, ma lumière est rouge. Et que même si je tournais à droite, je pourrais attendre la verte si bon m’en semblait. C’est pas une obligation de tourner à droite sur la rouge, ok! Et s’il y avait une autre voiture derrière moi qui allait aussi tout droit, t’aurais pas l’choix d’attendre. Sauf que… mes Babes sont avec moi et comme on ne sait jamais comment ça peut réagir des gros débris de cette espèce, je me tasse un peu, je suis presque dans la voie de gauche, c’est vraiment ridicule. Je vois qu’il me crie des bêtises, mais mes vitres sont montées. Je le regrette presque, j’aurais pu lui répondre. Je me contente de lui décocher mon plus beau sourire, combiné à mon plus haut majeur. Je sais, c’est pas un bon exemple pour les Babes, mais je m’en sacre. On a le droit de faire ça aux crétins!
Je commence juste à dépomper. Crisse que ça m’enrage!

Exultation terminée!
***

Alors, ce dont je voulais parler ce matin c’est d’un délicieux sondage que j’ai eu au téléphone hier soir. La chose la plus ridicule qui m’a été donné d’entendre. Premièrement, c’était un sondage en message enregistré, il n’y avait même pas quelqu’un capable d’assumer cette connerie, à qui j’aurais pu exprimer mon opinion sur la question. De mémoire, ça disait ceci:
« Bonjour. Ceci est un sondage qui intéressera tous les parents. Saviez vous que dès l’âge de SIX ANS [emphase sur le 6 ans pour montrer tout le drame de la situation] vos enfants seront, à partir de l’an prochain, exposés à des cours sur [voix de dégoût] l’islam, l’hindouisme et les rites amérindiens.
Voulez-vous que vos enfants soient éduqués dans le respect de la culture québécoise. Si vous voulez que vos enfants soient éduqués dans LE RESPECT DE LA CULTURE QUÉBÉCOISE [on sent l’emphase ici] appuyez sur le 1. Sinon, appuyé sur le 2. »

Quelle sottise!!!
Vous me direz que c’est assez généralisé que les sondages ne soient pas trop trop valides, surtout quand ça touche des questions de cette ordre, mais là, ça dépasse l’entendement. Sacrifice!!! La « bonne » réponse est suggérée grosse comme le bras!!! J’en suis pas tout à fait revenue. En fait, on en parle souvent mon chum et moi, on ne comprend rien à ce débat. Je veux dire, il me semble que c’est une bonne nouvelle que les enfants soient en contact rapidement avec les autres cultures, non? Pensez-vous que vos enfants vont devenir membres d’Al Qaida si on leur explique l’islam?? Il me semble que la tolérance commence avec la connaissance. Et pour ce qui est des rites amérindiens, je m’excuse, mais ça devrait faire longtemps que c’est enseigné à nos enfants. On les a tellement écoeurés avec notre religion, ce serait swell de parler un peu d’eux!

Je trouve ceci profondément ridicule. Si les parents aiment ça tant que ça la religion catholique (vont-ils souvent à l’Église ces parents là??), qu’ils en parlent eux, avec leurs enfants. Si j’ai le goût, moi, que mes enfants apprennent le latin, je n’irai pas pleurer pour qu’on remplace l’anglais par le latin (j’en rêve secrètrement!), je vais leur apprendre moi le foutu latin! Je n’ai rien de plus à cirer d’une religion que d’une autre, et je crois que c’est pertinent qu’on les étudie toutes. Oui, la religion catholique a une place déterminante dans notre culture et non je ne veux pas évacuer cette place, pas du tout, mais là, on n’est plus en 1950 non plus, faut évoluer, baptême!

J’ai appuyé sur le 2.

Pose pas d’question, t’auras pas d’menteries!

Là, là, je suis un ti peu tannée. Y aurait pas moyen qu’on réponde à mes questions par quelque chose comme la vérité? Ou qu’on engage des gens compétents dans les commerces?

Situation #1

En fin de semaine, ma mère et son vieux bum viennent pour la fête de Cocotine (j’aurais voulu vous mettre une photo de bébé avec la face pleine de mousse poire et chocolat faite avec amour, mais il s’avère que madame a recraché tout de go la mousse au chocolat, préférant manger les poires décorant le dessus du gâteau). Or, c’était aussi la fête du vieux bum. Mon chum a eu l’idée du siècle: Acheter un gilet du Canadien et faire écrire Papou à l’arrière, Papou étant le nom que Babe a donné au vieux bum. La partie « Trouver un chandail du Canadien » n’a pas posé problème. Avec les récents succès de l’équipe, il y en a partout! La partie « Faire écrire Papou à l’arrière » allait se révéler être tout un aria. Le magasin où j’ai acheté le chandail appelle au magasin qui écrit derrière les chandails. « Venez tout de suite » qu’il dit, on va vous faire ça. On arrive là. « Euh, non, finalement, la personne qui a répondu était pas au courant, l’étampeur de nom derrière les chandails est absent aujourd’hui. Revenez demain à partir de 9h30. Retourne à la maison et accessoirement, pogne un nid-de-poule, fait débarquer mon pneu de sur ma roue, entend ma mère dire « Ysa, tu perds des morceaux de ton char », call le towing.

Lendemain matin, bon pied, bon oeil sur ma roue de secours. Au magasin à 9h30 sonnant. « Allo, je viens faire écrire un nom derrière un chandail ». « Euh, minute. Ben, c’est que euh… le gars qui fait ça arrive juste à 10h30-11h ». Coudonc, calvaire! Y a pas quelqu’un qui est capable de faire sa job comme du monde ici?? Fuck you. Donne-moi les donc les maudites lettres, je vais les étamper moi-même avec mon fer à repasser! Ah, non. J’en ai pas de fer à repasser!

Ça fait que Papou va aller se le faire mettre lui même son nom derrière son chandail. En Gaspésie, il font ça eux autres mettre des noms. Crisse.

Situation #2

On a décidé d’acheter des sièges de bébé pour mettre derrière nos vélos comme cadeau de fête des enfants. Je trouve un modèle à mon goût conseillé dans le Protégez-vous. Envoie des courriels dans des shops de vélo. Finis pas avoir une réponse. « On peut l’avoir à tel prix ». Yé. J’appelle. Tombe sur un espèce d’aphasique qui me répond par des onomatopées. Euhhhh, ouinnnnnn, chépô. Je lui dis ce que je veux, lui laisse mes coordonnées. On verra bien. Un jeune homme davantage articulé m’appelle lundi. « On les a commandé, ils devraient arriver mercredi ». Super, je vais passer mercredi, je vais dans le coin de toute façon. Mon char est réparé, alors je peux me déplacer en pneu d’été à ma guise, parce que tant qu’à changer une roue et un pneu, aussi bien changer les 4 et « S’il y a une autre tempête, on restera chez-nous câlisse » dixit mon chum. Je peux aussi y aller parce que ma fille a terminé sa mini gastro, qui finalement est passée pas mal dans le beurre. Viva la teta. Aux 2 heures su’l téton, vite remise su’l piton! D’ailleurs, chemin faisant, après avoir eu le bonheur d’ouvrir mes portes de voiture des deux côtés en même temps, because, ça a fondu en St-Sifri et de mettre mes deux enfants dans la dite voiture sans les contorsions d’usage quand des bancs de neige te bloquent l’accès de tous les côtés, chemin faisant, donc, après m’être dit que ma fille serait du pour le siège d’auto sous peu, son frame de chat la confinant toujours à sa coquille, je me disais que l’inventeur de l’expression « En avril ne te découvre pas d’un fil » est un imbécile heureux parce que franchement, on ne s’habille pas comme s’il faisait moins 30 quand il fait 10, no way, good bye le linge d’hiver. Me disant cela, je vois une ado en jupe courte avec les gambettes à l’air! Wô, là. Bon, ok, elle serait mieux en suit de ski-doo qu’en pattes ce matin, il fait quand même juste zéro.

J’arrive donc à la shop de vélo. Je reconnais tout de suite l’aphasique que j’ai eu au téléphone. Il porte un gilet bédaine et des culottes trop petites et trop basses pour lui. Je lui vois presque le between (Celle ça elle est juste pour toi Papou). Style Iggy Pop… Bof! Euhhhhh, ouinnnn, et puis euhhhh. Trouve pas la facture. Sais pas de quoi je parle. Appelle quelqu’un. Finalement, ce siège là ne se trouve plus chez le fournisseur, euhhhhh. Ouinnnnnn, pis ça sera pas vraiment trouvable, gennnnnnre euhhhhhhh. Fait que j’en ai un autre modèle, mais plus cher. Euhhhhhhh.

AHHHHHHHHH!

Calvaire, c’est trop pour moi ce matin. Pourquoi tu me dis que ça va arriver mercredi, si ça va arriver jamais?? À moins que l’aphasique déraille?? Je fais quoi là??

Ben, je vais en acheter chez Canadian Tire des maudits sièges!

Bonne journée!

Devinette

Qu’est-ce qui est plus cave qu’un propriétaire de Hummer?

Un propriétaire de Hummer qui ne déneige pas son crisse de bazou à marde avant de partir de chez-lui le matin!
***

De retour bientôt, quand sera passé le choc subi hier, lorsque je me suis dit « Heille, Cocotine va avoir un an dans une semaine »

Lettre à l’inventeur de la pôle de rideau de douche rétractable

Mon esti,

J’ai découvert ta maudite invention du diable, il y a de ça 2 ans. Ne me doutant de rien, un jour, bedang, ma pôle à rideau de douche tombe sur la tête de mon chum. Heureusement pour toi mon champion, ce n’était pas sur celle de mon fils. Dis moi si je me trompe, mais tu étais vieux garçon toi? Ou gay? Ou mort assassiné par ta femme en SPM? Parce que, franchement, je ne crois pas qu’une dame ait pu vivre avec pareil psychopathe! Et là, tu sais quoi très cher? Ma maison est aussi muni de cette chose atroce. Tu te croyais peut-être à l’abri puisque je n’ai pas vu l’ombre d’un SPM ici depuis plus de 3 ans. Erreur. Grave erreur. Je ne suis plus la femme détendue d’autrefois. Non. Vois-tu mon ti-pit, il y a 10 mois 1/2, j’ai expulsé la plus merveilleuse des merveilles. Malheureusement, elle a un léger défaut de fabrication. Elle ne dort pas. Une genre de Grégory Charles en puissance qui a besoin de 5h de sommeil dans toute sa journée pour être fraîche, dispose et pimpante. Vois-tu Bode, moi, ça fait 10 mois 1/2 que je n’ai pas dormi une nuit digne de ce nom et il y a certain matin, aujourd’hui par exemple, ou j’ai l’humeur SPM-Max-power-plus, pour cause de levé aux 2h et nuit terminé pour de bon à 6h19 am. Et ces matins là, quand la crisse de pôle de rideau de douche fait bedang, j’aurais juste le goût de te retrouver mort ou vif et de te l’insérer où tu penses.

Veuillez agréer l’expression de ma hargne la plus féroce,

Ysa-la-tite-mère