39!

Mine de rien, je suis rendue à 39 semaines de grossesse! Je ne suis pas très grosse, ni tannée, ni rien. Peut-être un peu mal au cul si je marche trop, mais sinon, top shape. Tout le monde semble prendre pour acquis que je DOIS être tannée. Ben, non, désolée. J’ai quand même hâte de voir la binette de Monsieur-Bébé, les enfants se peuvent tout simplement pu et mon chum me supplie d’accoucher cette semaine parce qu’il est tanné de travailler! J’fais mon possible. Aucun signe avant coureur que ça pourrait arriver sous peu, mais j’en ai jamais eu non plus. Je suis plutôt du genre 1ere contraction à 8h10, accouchement terminé à 9h15… Je sais, je sais, vous êtes jalouses. Si je vous dis que je rentre encore dans mes robes de pas-maternité x-small vous z’êtes encore plus jalouses j’gage. Que voulez-vous, génétique favorable. Pour être franche, je passerais ma vie enceinte, alors comme c’est la dernière fois, ça peut ben durer encore quelques jours. Image

Les questions pertinentes

Quand on est enceinte, on entend souvent des questions su-per pertinentes. Je suis habituée à me faire dire que je suis donc pas grosse, de me faire demander si j’ai une minivan ou si le bébé était voulu (ma préférée, tsé, de quoi je me mêle). Mais, hier, j’ai eu un concentré de questions vraiment sensas.

– T’es rendue à combien de semaine là?

– 34

-Ah oui, la chambre du bébé doit être prête?

-Non

-Non?

-Non! Pas besoin, il dort avec nous.

-Ahhhhhhh. Mais, vous avez assez de chambres pour 4 enfants chez-vous?

-Non.

-Non?

-Non! Pas besoin, les 3 grands dorment dans le même lit.

-Ahhhhhhhh.

-C’est ben pour dire, hein.

-J’ai déjà connu quelqu’un qui avait des enfants qui dormaient dans la même chambre. Mais, pas dans le même lit par exemple.

-Hé ben! C’pas croyable, hein!

-Mais, là, euh, t’accouches où?

-Chez-nous?

-OÙ???

-Ben chez-nous là, dans ma maison!

-Ahhhhhhhhh! Eh ben.

-N’est-ce pas.

-Moi en tout cas, j’aurais pas pu, j’ai fait une hémorragie.

-C’pas drôle la vie.

-Pis là, euh, es-tu dilatée?

– QUOI??

-Ben es-tu dilatée, as-tu du travail de fait?

 

Ok, les gens, on demande pas à quelqu’un qu’on connait pas des affaires qui concernent le col de son utérus silvouplait. Merci.

Fin.

Décompte

Dans 4 semaines, je finis ma session…

Dans 6 semaines, je finis de travailler, Wimblu finit la garderie, les grands arrêtent le service de garde, donc plus de boite à lunch à faire: alléluia!

Dans 10 semaine, j’accouche…

Dans 12 semaines, les enfants finissent l’école.

Ça va passer vite tout ça 🙂

Le comble de la paresse

Tsé, quand t’es assis su’l sofa et que tu joues à CandyCrush sur ton iPad, pis que là, t’es comme à boutte parce que ton écran est collant à cause t’as mangé des clémentines pis ça splouché. Et que, au lieu de te dire que tu devrais te lever et nettoyer ton écran, tu te demandes si le licher ça ferait la job.
Ben c’est là chu rendue.
Mais, j’ai le droit, je suis enceinte.

Les affaires qu’on oublie

Quand ça fait 12 éternités qu’on a pas été enceinte, on oublie certains détails inhérents à l’état de baleine en formation. Par exemple, qu’on grossit pas juste du ventre, mais aussi du cul, qu’on mange comme 3 cochons, qu’on feel toujours un peu limite mal de mer et surtout… qu’on pourrait demander notre carte de membre des « Hypersensibles de Québec ». Si vous ne connaissez pas ce classique de Bruno Blanchet, je vous invite à le visionner ci-après, c’est dans le top 10 des choses qui me font le plus rire au monde. Je suis légèrement à fleur de peau depuis quelques semaines, mais ce matin, je bats des records de ridicule… Pendant que je préparais des filets de sole avec Wimblu, je me suis mise à avoir, comment dire… une émotion… en écoutant… une toune des Trois Accords. Tsé, quand tu brailles en écoutant « J’aime ta grand-mère », sérieux, tu devrais aller te coucher.

D’autre part, j’essaie de moderniser un brin le design de ce blog, donc possible que ça change souvent dans les prochaines semaines. Mais, comme y’a pu grand monde qui passe ici, tout le monde s’en câlisse.
Edit: Apparence qu’il faut absolument être branché sur son compte Google pour commenter, je vais essayer d’arranger ça! Désolée si vous ne vous pouvez plus de commenter quelque chose.
R’édit: Apparence que c’est règlé!

Que sont-ils devenus?

C’est assez tranquille ici, hein?! J’ai souvent le goût d’écrire et finalement, j’oublie, je fais autre chose ou ça ne me tente plus. Aujourd’hui ça me tente un peu. Je pense que je suis due pour un petit update, style « Que sont-ils devenus? »

Ysa, moi-même en personne : Toujours une p’tite mère, quoi qu’à 35 ans, je suis plus proche d’une vieille sacoche. Toujours travailleuse à temps partiel, toujours étudiante à temps partiel, toujours banlieusarde, plaignarde, chialeuse. Toujours coureuse aussi.

Le P’tit père : Toujours barbu mais moins gros, cycliste estival converti à la course à pied automnale depuis quelques semaines par moi-même. Toujours sourd quoi que ces derniers tests audio montrent une tout à fait improbable amélioration de son audition. Son sens de l’humour est toujours aussi douteux.

Babe : Je trouve que son surnom lui va de moins en moins bien, du haut de ses 8 ans. C’est un drôle de p’tit bonhomme, rêveur, doux, doté d’un sens de l’humour à toute épreuve et avec des goûts musicaux douteux. Il prépare ma boite à lunch le matin, ce qui fait de lui l’enfant le plus sweet de l’histoire de l’humanité. Lui qui était si timide se révèle un fabuleux orateur et je lui prédis une grande carrière en politique ou comme chef de secte!

Cocotine : 6 ans. L’enfant dotée de tous les talents. Fonceuse, tenace, elle réussit tout à la perfection, s’en est presque frustrant! Belle comme un cœur, elle est étrangement beaucoup plus timide et solitaire que son grand frère, ce qui m’étonne beaucoup. Comme elle a beaucoup plus de talent que moi en coiffure, c’est elle qui nous peigne le matin.

Wimblu : 4 ans. Le bébé fou! Que dire, sinon qu’elle a un caractère de cochon et un regard qui tue. Elle ne nous écoute à peu près jamais, fait des crises, lance des objets et dit parfois câlisse. Malgré tout, elle fait fureur partout où elle passe avec sa dégaine du tonnerre, sa fossette et ses rastas. Son caractère contribue à la rendre attachante, je suppose!

 #4 : Ça, c’est genre un scoop! Après 3 ans de vaines supplications de ma part et alors que j’avais l’assurance que ma famille était finie, le P’tit père a fait volteface dans le dossier « Agrandissons la famille. » Il y a donc, si tout va bien, une petite affaire qui s’ajoutera à la famille en juin. Les trois grands auront à ce moment presque 5, 7 et presque 9 ans. Aussi bien dire que #4 sera comme un enfant unique et que mon congé de maternité sera le congé de plus relax de l’histoire de l’humanité, avec les grands à l’école. Je suis donc maintenant une grosse coureuse. Je m’en tiens à 20km par semaine à une allure plutôt tranquille. Les trois grands sont fous comme de la marde : Babe veut préparer des purées depuis 2 semaines, Cocotine m’a assuré qu’elle allait se lever la nuit, zélée comme elle est, je ne serais pas surprise qu’elle ait une montée de lait et Wimblu a décrété qu’elle voulait un frère, mais pas tannant.

 Voilà donc où en est rendue la famille P’tite Mère!

Hormones sales

Ho la la! C’est dur d’être une femme! Après avoir réussi à convaincre, non sans difficulté, mon chum d’avoir bébé #3, Hérisson de son état, j’étais en paix avec l’idée que c’était terminé pour moi les bébés. J’ai donné tout ce que j’avais de bébé, maternité, etc. Comme mon chum ne voulait pas nécessairement avoir d’enfant, en avoir eu trois c’était déjà tout un exploit. J’étais en paix avec ça jusqu’à il y a environ 2 semaines… Mon fucking retour de couche y étant sans doute pour quelque chose (ok, je ne me plaindrai pas, bébé avait 19 mois quand c’est revenu) j’ai comme les hormones qui me chatouillent… Et comme si ce n’était pas assez, après 3 cycles à être régulière comme une horloge, me voilà rendu au jour 45 de mon cycle présent. Jamais arrivé de ma vie de dépasser 30 jours. Vous pensez bien que j’ai couru faire un test de grossesse au 1er jour de retard (et j’en ai refait *aheum* quelques-uns par la suite): Négatifs. J’étais vraiment déçue je dois dire… Comme mon chum songe très sérieusement à la vasectomie, un petit accident est ma seule chance d’avoir un autre bébé! Mon chum est plus que catégorique: la famille est finie, terminée, over, et c’est sans appel.

Je hais mes hormones!

Toujours là, toujours grosse!

Je viens juste d’aller reconduire mon gros Babe d’amour à sa 1ère demie-journée de pré-maternelle. Il ira 2 pm par semaine à compter de maintenant. J’étais un peu fébrile, je dois dire… pourtant, il allait à la garderie 3 jours/semaine, alors 2 demie-journées de pré-sco à la place, rien là. Mais, bon, dans le mot pré-maternelle, il y a le mot maternelle et dans le mot Ysa, il y a, sous-entendu, les mots hormones dans le tapis, alors c’est avec un petit pincement au coeur et une grande fierté que j’ai laissé mon bonhomme avec son sac d’école de Flash McQueen dans son petit local à 13h. Il n’étais pas trop trop chaud à l’idée jusqu’à la semaine passée, alors que revenant de la rencontre de parents, je lui ai parlé du super bateau de pirates qu’il y a dans sa classe. Depuis, il avait bien hâte d’y aller. Un beau byebye, un beau sourire, un gros calin et voilà une nouvelle aventure qui commence pour mon grand. J’avais peur qu’il y ait quelques larmes refoulée (de part ou d’autre), mais non. Fiou!

Quant à moi, j’en suis à 38 semaines de grossesse. Mis à part une hanche qui déconne et qui m’envoie des espèces de chocs électriques à tous moments, tout va bien. Je suis tout de même de plus en plus impatiente de voir Micro-Babe et mon chum a de plus en plus hâte d’être en congé!! Il s’est couché hier soir en disant: « Enfin, ma dernière semaine de travail »! Il a probablement raison, c’est sans doute sa dernière semaine complète en tout cas. Comme nos bébés sont tous les deux né un 2, on mise sur le 22 septembre comme date d’expulsion, soit 5 jours avant ma DPA. Et on se prédit un petit garçon.

Voilà la chose, imposante, mais néanmoins magnifique:

Oeuvres d’art

Ma fille m’a étonnée la semaine passée: elle a dessiné son 1er bonhomme! Tsé, je suis un peu fière de mes enfant, hein! Donc, voilà le chef d’oeuvre. Est bonne hein??:

Et un petit dessin de Babe, monsieur Maman-je-suis-pas-capable-de-dessiner:

Bon, je ne pense pas que ça intéresse personne mis à part ma mère, mais c’est pas grave!

Et tant qu’à parler d’oeuvre d’art, notre 3e oeuvre d’art s’en vient bientôt. 37 semaines lundi… le chiffre magique après lequel je peux accoucher à la maison. Bébé est très très bas, la sage-femme a du du mal a trouvé sa tête hier. Agrémenté de quelques contractions par ci par là, je vais me tenir tranquille pour un petit bout, je voudrais bien me rendre à 38 semaines au moins. J’ai enfin fini de travailler lundi, donc je peux rester en culottes de jogging toute la journée à regarder les enfants s’amuser. Les grands vont encore à la garderie pour 2-3 semaines à raison de 2 jours/semaine, j’avais envie de prendre un peu de repos avant que bébé arrive, après ça, terminée la garderie. Les vêtements de bébé sont dans la sécheuse, les couches dans la laveuse et les couvre-couches en laine sont lanolisés. Ma boite d’accouchement est terminé (coudonc, j’avais pas prévue dormir moi aujourd’hui?). Donc, je suis prête, mais arrive pas trop vite, bébé.

Alors, alors, alors…

Tel que suggéré par Mamzelle Véro, je serais due pour un petit up-date… je ne pensais pas que ça faisait 1 mois que je n’avais rien écrit, je ne suis pas très inspirée!! Il me reste encore 7 jours de travail sur 3 semaines, je préfère compter en heure, on dirait que c’est plus encourageant: 49 heures. Je n’ai toujours pas de remplaçant et ça commence à être plutôt short… je travaille avec des logiciels spécialisés pour la fabrication de livres numériques et pour l’assistance aux personnes non-voyantes et en troubles d’apprentissage et la personne qui va me remplacer doit connaître à fond ces logiciels avant que je parte car le rush de début de session arrive… je vais avoir au mieux 40h pour former la personne… c’est peu. C’est pas vraiment mon problème, mais je sais que ce sont les étudiants qui vont en faire les frais alors je trouve ça bien dommage.
Côté bédaine, tout va bien. Je suis immense! Je trouve ça plus difficile que mes 2 premières grossesses physiquement, j’ai toujours le nerf sciatique coincé ou le bassin douloureux, pour la 1ere fois en 3 grossesses, j’ai hâte d’accoucher! Tout le monde passe son temps à me dire que j’ai « donc l’air en forme », je ne sais pas où ils prennent ça car je trouve que c’est loin d’être le cas! Bébé est très actif, c’est complètement cinglé… des fois on dirait qu’il veut me sortir par le nombril!! Il va falloir que je commence à penser à rapailler mon stock pour accoucher. Les sages-femmes viennent visiter la maison au début septembre pour être sûres que tout est ok, mais je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas le cas!
Sinon, on arrive de 2 semaines de vacances. Une semaine en Gaspésie et une autre au chalet. On a eu du temps magnifique et du fun en masse. Ce sont nos plus belles vacances en famille à n’en pas douter.
Voilà pour le nouveau!
Et une petite photo de bédaine pour finir prise par la jeune soeur