Des Adieux

Parce que la vie est quand même capable d’être salope quand elle veut, après avoir perdu mon père, la vie a décidé de m’en enlever un deuxième. Mon vieux bum, qui était devenu le mari de ma mère a été emporté par le cancer il y a une semaine. J’oscille depuis entre la peine, la colère et l’incrédulité.

Comme plusieurs personnes m’ont demandé une copie de mon speech de funérailles, je le copie ici, ça va être moins de troub’.

Alors voilà:

Il y a environ 12 ans, j’étais ici et je m’apprêtais à faire la même chose que présentement pour les funérailles de mon père. Croyez-moi que je m’en serais bien passé. Mais, compte tenu des circonstances, je ne pouvais pas ne pas prendre le micro pour dire quelques mots pour Simon.

Je me souviens très précisément de notre première rencontre. C’était lors de l’anniversaire de mariage de Pat et Roger, il y a une dizaine d’années. Je n’étais pas vraiment invitée, mais comme je ne me prive jamais d’un lunch gratis, j’ai accompagné ma mère. Quand on a croisé Simon, il a lancé à maman :

– C’est ti la fille à Lulu?

Avec son grand sourire et ses beaux yeux bleus.

Je pense qu’on s’est aimé dès ce moment-là.

Quelques minutes plus tard, j’ai dit à ma mère :

-Simon, ça te ferait un beau chum!

Elle a répondu oui, avec un petit sourire gêné. Il était irrésistible, notre Simon.

Ça été un running gag dans la famille pendant 2 ans, jusqu’à ce que ça devienne, effectivement, son chum.

Je me pète les bretelles depuis ce temps, disant à qui veut l’entendre que c’est grâce à moi qu’ils étaient ensemble.

Simon est arrivé dans notre famille comme s’il avait toujours été là. Il nous a adoptés et on l’a adopté. Instantanément. On se demandait comment mes enfants allaient l’appeler : Grand-papa? Papi? Finalement, c’est mon fils ainé qui, tout naturellement, l’a baptisé Papou. De Sam qu’il était pour tout le monde, il est devenu pour nous, Papou.

Des 8 ans que Papou a passés dans notre famille, je retiens un nombre incalculable de niaiseries, d’éclats de rire et d’amour. Je n’oublierai jamais ton grand cœur, ton regard pur et ta bienveillance à mon égard.

Je t’ai aimé comme un père et je suis heureuse que mes enfants aient eu le privilège de t’avoir dans leur vie.

Je vous laisse sur ses mots : « Gardez votre sourire, ça vous fait ben! »

Salut Papou!

Veille sur ma mère!

J’espère qu’y vendent d’la .5 au ciel.

Si on n’était pas dans une église, j’te dirais que je t’aime en tabarnac, mais je vais me garder une petite gêne.

Love you.

IMG_5207-1

IMG_2552

Advertisements

Des rêves, des projets…

La semaine passée, nos vacances se terminaient. En revenant du chalet de mes beaux-parents ou on passe le plus de temps possible, exactement au même moment, en passant à Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, moi et Chéri nous sommes exclamés: « Crisse qu’on serait ben à la campagne! ». Il n’en fallait pas plus à la machine à projets pour s’emballer. J’hais la banlieue. Mon chum hait la banlieue. On a acheté notre maison pour une seule raison: c’était la seule qu’on avait les moyens d’acheter. On est bien, c’est correct, on n’est pas malheureux, mais on trippe pas. Il n’y a pas d’arbre. Toutes les maisons sont pareilles (c’est-à-dire laides).Les enfants n’ont pas de place pour courir, on est collé sur des voisins qui pensent qu’on a raté notre vie parce qu’on a juste un char et pas de BBQ et on a des osties d’armoires de mélamine! On pensait qu’on serait capable de passer notre vie là et, on serait capable en fait. Tant qu’on est avec les gens qu’on aime, on est pas vraiment regardant. sauf que… La machine à projet s’est emballée. La machine à rêve est partie. C’est encore au stade du rêve, mais d’ici quelques années, je pense qu’on va changer d’air. Mon chum n’est pas encore prêt pour faire le saut en Gaspésie, mais déjà si on pouvait juste avoir un peu plus de verdure et d’espace… ça ne sera pas nécessairement Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, moi j’ai un petit faible pour les villages aux environs du Cap Tourmente. On a le temps d’y penser, ça ne sera pas avant que Bébé commence l’école sinon, ce serait trop de déplacements à gérer.

Mais la machine à rêvée est en action…

***

Dans la catégorie projet, j’ai un automne assez chargé qui s’annonce… Mon rush de début de session au boulot commence tranquillement; je suis inscrite à 3 cours à l’uni, je commence une nouvelle maîtrise, je ne me souviens pas si j’en ai déjà parlé ici; Babe commence sa 1ere année, donc: devoirs; je suis maintenant présidente du groupe d’entraide en allaitement dont je fait partie depuis que Babe est bébé… J’ai hâte de voir comment je vais gérer tout ça! Ça fait 6 ans que je n’ai pas posé mon cul sur un banc d’école, je suis assez fébrile je dois dire!!

***

Dans la catégorie Bébé #4… Mon chum avait pris RV pour sa vasecto, mais je pense qu’il va annuler… J’ai usé de stratégie, ha ha! Je me donne 2 ans pour le convaincre et si c’est toujours non à ma fête de 35 ans, il se fera couper tous les canaux qu’il veut.

Espoir, espoir, espoir!

***

Pour terminer, continuez de vous inscire pour le concours Sonicare FlexCare+ de Philips. Vous ne serez pas déçu… Après quelques semaines d’utilisation, je dois dire que c’est vraiment la grosse classe! J’ai réessayé ma vieille patente une fois et j’avais l’impression d’avoir une chain-saw dans la yeule!

Hormones sales

Ho la la! C’est dur d’être une femme! Après avoir réussi à convaincre, non sans difficulté, mon chum d’avoir bébé #3, Hérisson de son état, j’étais en paix avec l’idée que c’était terminé pour moi les bébés. J’ai donné tout ce que j’avais de bébé, maternité, etc. Comme mon chum ne voulait pas nécessairement avoir d’enfant, en avoir eu trois c’était déjà tout un exploit. J’étais en paix avec ça jusqu’à il y a environ 2 semaines… Mon fucking retour de couche y étant sans doute pour quelque chose (ok, je ne me plaindrai pas, bébé avait 19 mois quand c’est revenu) j’ai comme les hormones qui me chatouillent… Et comme si ce n’était pas assez, après 3 cycles à être régulière comme une horloge, me voilà rendu au jour 45 de mon cycle présent. Jamais arrivé de ma vie de dépasser 30 jours. Vous pensez bien que j’ai couru faire un test de grossesse au 1er jour de retard (et j’en ai refait *aheum* quelques-uns par la suite): Négatifs. J’étais vraiment déçue je dois dire… Comme mon chum songe très sérieusement à la vasectomie, un petit accident est ma seule chance d’avoir un autre bébé! Mon chum est plus que catégorique: la famille est finie, terminée, over, et c’est sans appel.

Je hais mes hormones!

Le talent de la famille…

À défaut d’avoir le temps de vous entretenir longuement de tout et de rien, je vous envoie direction ma p’tite soeur. Elle devient photographe la jeune fille. Un beau talent. Sa dernière série de photos est vraiment super. Si jamais vous avez besoin d’une photographe dans le coin de Montréal, faites lui signe. Elle est un peu frivole et, ma fois, c’est une vraie tête de noeud, mais c’est ça les artisses 😉 Vous pouvez l’appeler la Gélule ou tout simplement Jay.
http://ameliegagne.blogspot.com/
***

Et moi, et moi, et moi…

Mon ordi est virussé
J’ai attrapé la gastro pendant mon ovulation, alors pour les chances d’être enceinte ce mois-ci, on repassera!
Babe a déboulé l’escalier de la cave… plus de peur que de mal.
Refaire la mise en page de documents PDF convertis en word est d’une platitude incroyable.
Je suis sans doute l’employé la plus efficace de l’université. Ça roule, mes amis, ça roule sur un moyen temps.
Dans 12 jours, je vais avoir 30 ans.
Ma salade de lentilles est terminée, je retourne travailler.

à bientôt!

Bonne vacances!!

Après quelques jours de congés-maladie, à partir de ce matin nous sommes en vraies vacances pour 2 semaines. Pour fêter ça, mon chum ets parti… à l’hôpital! Il a une otite qui ne veux pas mourir. Super l’fun! Aucune douleur suite à l’opération, mais une oreille otitée bouchée pleine de liquide causant des vertiges… Devrait avoir des antibio per os, les gouttes, ça suffit pas.

Au retour de l’hosto, on s’en va au chalet 2 jours, on reviens ici 2 jours et on part une semaine en Gaspésie, donc, je ne reviendrai peut-être pas ici avant un bon bout. Alors, je vous souhaite du bon temps et message spécial pour Mynaï: j’espère que tu auras déjà annoncé une bonne nouvelle de bédaine à mon retour 🙂

Aussi, avant de partir, j’ai envie de vous montrer ce que j’ai trouvé hier chez Canadian Tire (on passe nos week-end au même endroit la Fêlée)

Je ne pensais jamais trouvé un truc avec le nom de mon fiston, je l’ai acheté sur le champ. J’ai aussi dans ma mire ce livre-disque qui contient cette chanson interprétée par Pierre Lapointe:

Qui l’eut cru!!

Sortie de grands!

Demain, on se fait une avant-midi de grands. Babe étant inclus dans les grands. Une petite avant-midi papa, maman, Babe, comme dans le temps. Vendredi dernier, je suis allée avec Cocotine visiter la halte-garderie que Babe a fréquentée aussi avant d’avoir sa place en CPE et elle y est restée une heure pendant que je papotais entre femmes et remplissais de la paperasse. No problemo pour la mamzelle. Tremblez, tremblez, la terreur de la banlieue arrive à la garderie. Donc, je prévois y envoyer la donzelle 1 jours/semaine car je ne suis pas capable de travailler à la maison. Je suis payée pour 21h/sem, j’en fait 10… Heureusement, j’ai du temps accumulé, alors pour le moment c’est ok, mais il faut que j’embraye. Alors, c’est le début de la garderie pour la toune. Ça me va. J’ai décidé d’arrêter de pleurnicher sur mon triste sort et d’assumer pleinement mes choix. Faut en revenir un moment donné et arrêter de tranférer la responsabilité de nos choix sur le dos du monde entier. Si nous étions restés en appart en ville, sans voiture, j’aurais pu rester à la maison en utilisant l’argent que j’avais de placé. Alors basta le radotage. Je travaille (pour avoir des sous pour acheter du chocolat que dit Babe), mes enfants vont à la garderie 1-2 jours/semaine et c’est tout. C’est la vie. C’est ma vie. Tout ça pour dire que Cocotine va à la garderie demain am pour la 1ère fois et qu’on en profite pour faire une sortie de grands. Pour la 1ere fois en 1 an, on passera du temps seuls avec Babe. Je crois que ça va lui faire un très grand plaisir. Il veut aller manger une crêpe au chocolat au resto, ce qui sera fait. On est super excités mon chum et moi de passer ces quelques heures seuls avec fiston. Pas qu’on est contents de se débarrasser de la plus jeune, pas du tout, mais Babe mérite vraiment ce petit moment juste pour lui. Il a tellement été raisonnable depuis la naissance de sa soeur, un ange et là en plus l’abandon des couches et de la suce dans le dernier mois, ça vaut bien une crêpe au chocolat.
***

Parlant de demain, soufflez fort fort fort pour que la neige passe vite-vite-vite par dessus la Gaspésie sans s’arrêter. On attend madame mère et son vieux bum et je serais un peu fru s’ils devaient annuler le voyage à cause d’une maudite tempête sale.
***

Joyeuses Pâques. Mangez beaucoup de chocolat, il paraît que c’est un anti-cancer de choix. Vous devriez aussi boire beaucoup de vin. Pour les mêmes raisons. Comme ça, vous êtes certains de ne pas avoir le cancer, jamais, jamais. Quoi? Dites-moi pas que c’est d’la bullshit et que je mange tout ce chocolat pour rien?

Le vieux bum

Il y a 2 ans, j’ai rencontré un vieux bum aux yeux bleus qui est devenu mon ami. Il était chansonnier dans un évènement où je n’étais pas invitée, mais où ma mère avait décidé de m’emmener, vu mes si courtes présences à ses côtés en Gaspésie. Il avait plus du double de mon âge, 10 ans de plus que ma mère, en fait. Mais, on est devenu amis. Il avait connu mon père, comme tous les vieux bums des environs. On a passé la soirée ensemble, à fumer des clopes, moi à me pinter de Boréale cuivrée, meilleure rapport prix/alcool qui soit, lui à boire sa .5. C’est un alcoolo repenti le vieux bum. C’est pas mal tout ce qu’on peut imaginer repenti, en vrai. On peut lire dans son regard transparent les abus, la souffrance, ses enfants avec qui il n’a aucun contact. Une vie loin derrière qui ne me regarde pas. Aujourd’hui il a le regard franc et le coeur pur. Il a une voix de cigarette et de whisky, de longs cheveux gris et toujours sa guitare à la main. J’aime bien les vieux bums, parce qu’ils ne parlent pas à travers leurs chapeaux, parce qu’ils savent. Ce type, je l’adore. La journée de notre première rencontre, j’ai dit à ma mère: « Ça te ferait un beau chum!! ». Elle a dit: oui. Ma mère aussi, elle aime les vieux bums. Pendant 2 ans, ça été le running gag dans ma famille. Pis, maman, as-tu vu le vieux bum? Et ben, vous savez quoi? Appelez-moi Cupidon si vous voulez, ça fait 2 mois que ma mère et le vieux bum filent le parfait amour. Elle qui avait renoncé à le trouver après le dernier trou de cul en lice. Et je pense que c’est le bon cette fois.