DIY: Savon à face au tea tree

Depuis un certain temps, je me lave la face avec du savon au tea tree, je me crème au tea tree, je me fais des masques au tea tree. C’est à peu près la seule affaire qui me permet d’avoir un certain contrôle sur mon (esti) d’acné (à marde). Je suppose que si j’ai encore l’air d’une ado full hormones à 35 ans, j’en ai pour le reste de ma vie à gérer de l’acné. J’utilisais ces produits que j’aimais bien, mais dans ma nouvelle lubie de me gosser des produits, j’ai décidé de m’en faire moi-même, parce que je suis capable, bon. Pinterest à la rescousse, j’ai cherché quelques recettes et j’ai fini par en mixer 2. Je suis assez satisfaite du résultat! Ça sent bon, ça mousse et ma face à l’air propre. Pour ce qui est des propriétés anti-acné, dur à dire pour le moment: enceinte, j’ai une peau splendide. Si vous pensez que je suis donc chanceuse d’être full pétard enceinte, je tiens a spécifier que je passe ma vie avec la peau grasse et des boutons et que je mérite franchement 9 mois de trêve de temps en temps! Alors votre jalousie, hein!

Donc, recette!

Ça prend:

Une bouteille vide de savon mousse

Du savon de Castille (Dr Bronner’s), j’ai pris celui au tea tree

HE de tea tree

Huile de jojoba (mon chum appelle ça du jalabo, moi, je trouve ça drôle)

Image

1. Versez 1/4 tasse de Dr Bronner’s dans une bouteille de savon mousse.

Image

2. Ajoutez 10 gouttes d’HE de tea tree et 2 c. à table d’huile de jojoba

Image

3. Remplir le reste de la bouteille avec de l’eau (1 t. genre). On suggère souvent de l’eau distillée, je ne vois pas trop ce que ça peut changer étant donné que je me lave la face avec l’eau du robinet de toute façon. Vous y allez comme vous le sentez!

Image

4. Enjoy la belle mousse!

Image

Testées pour vous: Pastilles à lave-vaisselle full fafa

J’ai entrepris dernièrement de limiter la quantité de déchets qu’on produit et de revoir un peu notre façon de consommer. Je pense qu’on est quand même pas pire, mais je pense aussi qu’on peut faire un petit effort supplémentaire quand je regarde ma poubelle et mon bac à recyclage. C’est ben beau recycler, mais c’est encore mieux de moins acheter de cartron, tsé! J’ai donc shaké ma paresseuse intérieure pour aller déneiger le top de mon composteur pour l’utiliser même l’hiver (c’est chic une femme enceinte qui s’enfonce dans la neige jusqu’à la taille avec son sciau de pelures de pétates en route vers son compost). Première étape accomplie avec succès. Yé! Un sac à poubelle de moins par semaine au moins.

Deuxième mission: l’abandon du kleenex. Ça faisait genre 5 ans que je me disais que je devrais donc utiliser des mouchoirs lavables, tsé, j’utilise des couches lavables pour mes enfants, laver de la petite morve à côté de ça, c’pas super énervant. Alors, un drap de flanelle inutilisé, une paire de ciseaux et 10 minutes de mon temps et me voilà avec un stock de mouchoirs. J’ai pas cousu les bords, parce que je sais même pas coudre un bouton, alors on oublie ça! Ça fait 3 semaines que je n’ai pas touché à un kleenex et mon nez est très heureux. Ça l’air de rien, mais on se mouche en estifi, on doit avoir au moins économisé 2 boites de kleenex! Les enfants sont super contents du changement, ils m’ont félicitée d’être aussi écologique, haha!

Ensuite, et c’est le but de ce message, je me suis lancée dans la recherche de produits ménagers à faire moi même, plus écolo, plus économique et générant moins de déchets. Je commence par le plus simple, parce que, je le rappelle, je suis paresseuse! Donc, j’ai testé ces pastilles pour lave-vaisselle: 4 ingrédients, 5 minutes préparation, on laisse sécher, pis c’est toute.

Ça prend donc 1 tasse de borax, 1 tasse de cristaux de soude (je prends les produits Lemieux), 1 tasse de vinaigre et 30 ml de jus de citron.

IMG_4060

1ere étape: Mélangez le borax et les cristaux de soude pour enlever les mottons.

IMG_4062

2e étape: Ajoutez le vinaigre et le jus de citron et brassez ben comme faut. Ça va faire de la broue. Pis brassez encore un peu quand vous pensez que vous avez assez brassé, parce que la poudre à tendance à jammer dans le fond.

IMG_4065

3e étape: Videz ça dans un contenant de votre choix, avec le bec verseur d’une tasse à mesurer ça va ben. J’utilise des mini moules à muffins, (ça en fait une trentaine) ça donne une bonne grosseur de pastilles qui rentre bien dans la slut à pastille de mon lave-vaisselle. Je vous conseille de brasser pendant le processus, parce que la poudre veut vraiment vraiment retourner dans le fond. Soyez sans pitié! Et redonner une petit shut de brassage avec un cure dent une fois tout le mélange dans les moules.

IMG_4066

4e étape: Laissez sécher jusqu’à ce que ce soit assez solide pour se démouler sans se défaire en mille morceaux. C’est long! Dans l’article, elle dit 1h, moi je laisse plus longtemps, 2-3h, la nuit au complet. Le dessus reste un peu mou, mais après le démoulage, on laisse sécher encore à l’air libre et ça finit par devenir dur, promis. La prochaine fois, je mettrai un peu moins de vinaigre, ça sera peut-être moins long à sécher.

Et voilà le résultat! Tadam!

IMG_4069

On utilise ça depuis un bon mois et rien à redire, sinon, que la vaisselle est un peu moins sèche quand le lave-vaisselle termine la sale besogne.

Donc, test concluant. Terminées les pastilles pour lave-vaisselle du magasin!