Va chier, salope!

Je suis en crisse ces temps-ci! Je ne sais pas si c’est les hormones de mon stérilet qui me font cet effet-là, mais je me retiens de ne pas péter des coches sur une base régulière. La semaine passée, j’ai passé la semaine à me suggérer de me fermer la yeule, mais des fois, mon humeur sent le besoin de s’extérioriser. Genre aujourd’hui.
À l’école de mon fils, il y a d’autres enfants. Et, ces enfants-là ont des parents. Pour la plupart des sales cons, si vous voulez mon avis. Je les écoute parler et j’ai envie de vomir souvent! Et tout le monde sait qu’un sale con qui conduit un sale char, c’est un sale con exponentiel. Malgré les messages chaque semaine dans le sac d’école pour nous rappeler les endroits interdits de stationnement et les règles de sécurité élémentaires, les sales cons comme la pieuse mère de Ti-Voisin se stationnent n’importe où et n’importe comment. Hier, j’étais en crisse, comme tous les autres jours, et me dirigeant sur le trottoir avec ma grosse poussette et mes 3 rejetons pour aller dumper le plus vieux dans la cour d’école, je vois, comme tout les autres jours, un con stationné à moitié sur le trottoir. Ça. Me. Fait.Chier. Je me disais, comme ça, ce serait donc plate que les roues de ma poussette, qui est très usée, refusent de tourner et que BANG je fonce dans un gros pick-up de gros con. J’avais le goût, mais j’avais peur de briser ma poussette plus que le gros pick-up alors j’ai frôlé la machine en espérant quand même le scratcher un peu. Mais, aujourd’hui, j’ai eu mon occasion de rêve. Je vais porter Babe à l’école après dîner avec la gang et la grosse poussette. En partant, juste derrière moi, une conasse s’était stationnée. Dans une zone interdite. Sur le trottoir. Avec sa fucking portière ouverte. Elle me barre complètement le chemin et à ce que je sache un trottoir ça sert à marcher, pas à mettre son ostie de char! Elle voit bien que je ne peux pas passer, mais elle reste là, sans même fermer sa portière, ce qui m’aurait laissé une petite chance de passer. Ben crisse, tant pis pour toi vieille folle! J’ai poursuivi mon chemin en lui passant sur le pied avec ma poussette! Je lui ai lancé un genre de faux « excuse » avec ma face de « Va chier, salope! ». Elle m’a fait une face de genre « Va chier toi même ». J’ai ris. Satisfaite. Ou presque. Je regrette juste de ne pas avoir arraché sa portière!
Tenez-vous le pour dit: Ne pas contrarier la tite mère!

Tendancieux vous dites?!

Avant que je vous entretienne de ce dont je veux vous entretenir, permettez à ma rage au volant d’exulter. Merci.
***

Ce matin, 8h15, je me dirige vers le guichet automatique avec les Babes pour aller chercher de quoi payer la garderie de Cocotine. Je suis à la lumière rouge et je désire aller tout droit. Je me fais klaxonner. Me doute que le débile léger qui me suit veut tourner à droite sur la rouge. N’en fait pas de cas. Moi, je vais tout droit et il n’y a qu’une voie alors fait ton chiffre gros cave! Je me fais reklaxonner. Ah ben crisse! Je me retourne avec des fusils dans mes yeux (je vous jure, ça fait peur) Il me fait signe de me tasser pour le laisser passer. GROS CRISSE DE CRÉTIN. Ça me met les nerfs en boule, ça me met hors de moi, j’ai de la boucanne qui me sort par les narines. C’est parce que, mon champion, ma lumière est rouge. Et que même si je tournais à droite, je pourrais attendre la verte si bon m’en semblait. C’est pas une obligation de tourner à droite sur la rouge, ok! Et s’il y avait une autre voiture derrière moi qui allait aussi tout droit, t’aurais pas l’choix d’attendre. Sauf que… mes Babes sont avec moi et comme on ne sait jamais comment ça peut réagir des gros débris de cette espèce, je me tasse un peu, je suis presque dans la voie de gauche, c’est vraiment ridicule. Je vois qu’il me crie des bêtises, mais mes vitres sont montées. Je le regrette presque, j’aurais pu lui répondre. Je me contente de lui décocher mon plus beau sourire, combiné à mon plus haut majeur. Je sais, c’est pas un bon exemple pour les Babes, mais je m’en sacre. On a le droit de faire ça aux crétins!
Je commence juste à dépomper. Crisse que ça m’enrage!

Exultation terminée!
***

Alors, ce dont je voulais parler ce matin c’est d’un délicieux sondage que j’ai eu au téléphone hier soir. La chose la plus ridicule qui m’a été donné d’entendre. Premièrement, c’était un sondage en message enregistré, il n’y avait même pas quelqu’un capable d’assumer cette connerie, à qui j’aurais pu exprimer mon opinion sur la question. De mémoire, ça disait ceci:
« Bonjour. Ceci est un sondage qui intéressera tous les parents. Saviez vous que dès l’âge de SIX ANS [emphase sur le 6 ans pour montrer tout le drame de la situation] vos enfants seront, à partir de l’an prochain, exposés à des cours sur [voix de dégoût] l’islam, l’hindouisme et les rites amérindiens.
Voulez-vous que vos enfants soient éduqués dans le respect de la culture québécoise. Si vous voulez que vos enfants soient éduqués dans LE RESPECT DE LA CULTURE QUÉBÉCOISE [on sent l’emphase ici] appuyez sur le 1. Sinon, appuyé sur le 2. »

Quelle sottise!!!
Vous me direz que c’est assez généralisé que les sondages ne soient pas trop trop valides, surtout quand ça touche des questions de cette ordre, mais là, ça dépasse l’entendement. Sacrifice!!! La « bonne » réponse est suggérée grosse comme le bras!!! J’en suis pas tout à fait revenue. En fait, on en parle souvent mon chum et moi, on ne comprend rien à ce débat. Je veux dire, il me semble que c’est une bonne nouvelle que les enfants soient en contact rapidement avec les autres cultures, non? Pensez-vous que vos enfants vont devenir membres d’Al Qaida si on leur explique l’islam?? Il me semble que la tolérance commence avec la connaissance. Et pour ce qui est des rites amérindiens, je m’excuse, mais ça devrait faire longtemps que c’est enseigné à nos enfants. On les a tellement écoeurés avec notre religion, ce serait swell de parler un peu d’eux!

Je trouve ceci profondément ridicule. Si les parents aiment ça tant que ça la religion catholique (vont-ils souvent à l’Église ces parents là??), qu’ils en parlent eux, avec leurs enfants. Si j’ai le goût, moi, que mes enfants apprennent le latin, je n’irai pas pleurer pour qu’on remplace l’anglais par le latin (j’en rêve secrètrement!), je vais leur apprendre moi le foutu latin! Je n’ai rien de plus à cirer d’une religion que d’une autre, et je crois que c’est pertinent qu’on les étudie toutes. Oui, la religion catholique a une place déterminante dans notre culture et non je ne veux pas évacuer cette place, pas du tout, mais là, on n’est plus en 1950 non plus, faut évoluer, baptême!

J’ai appuyé sur le 2.

Devinette

Qu’est-ce qui est plus cave qu’un propriétaire de Hummer?

Un propriétaire de Hummer qui ne déneige pas son crisse de bazou à marde avant de partir de chez-lui le matin!
***

De retour bientôt, quand sera passé le choc subi hier, lorsque je me suis dit « Heille, Cocotine va avoir un an dans une semaine »

Tasse toé mononc’

Ça fait longtemps, il me semble, que je n’ai pas chialé contre un automobiliste.
Ok, j’y vais!

Je sais pas chez-vous, mais ici, il y a un peu de neige. Et vous savez quoi? Je sors dehors quand même. Oui, oui, une vraie téméraire. Non seulement je sors, mais en plus je sors avec mes enfants et ma poussette. Je me promène où je peux, des fois en plein milieu de la rue, que voulez vous, les rues sont étroites et il n’y a pas de trottoir. Ce matin, je me promenais, profitant du soleil quand je vois pépé qui s’amène au volant de sa grosse Buick (en fait, je ne sais pas si c’était vraiment une Buick, mais comme tous les pépés conduisent des Buick…) et qui ne semble pas vouloir dévier de sa trajectoire, même si je me trouve en plein dans celle-ci. Il va ben se tasser que je me dis, lui, il a de la place dans la rue, moi de mon côté, je suis tassée le plus que je peux sur le banc de neige. Et ben, ducon, il me klaxonne!! IL ME KLAXONNE!!! C’est parce que mon bon monsieur, ce sont des roues en dessous de ma poussette, pas des raquettes… Non, je ne grimperai pas dans le banc de neige pour laisser passer ta grosse bagnole et oui je vais continuer de rouler où je suis capable de rouler.
Ben chanceux que j’ai eu des mitaines parce que tu aurais vu mon majeur!

La revanche de la piétonne

Je vous avais prévenu que c’était un thème récurrent

***

Cet avant-midi, je suis allée à Place Fleur de Lys avec mon Babe dans la poussette question d’acheter un cadeau à la cousine du Babe qui se fait baptêmer dimanche, baptême que je vais fort heureusement manquer! Je ne sais pas trop pourquoi il faut acheter un cadeau pour un baptême d’ailleurs. Ça mérite un cadeau se faire mettre de l’eau sur la tête dans une place qui pue l’encens? Enfin, ce n’est pas ça le propos ici.

Revenant donc du mégésin, j’appuie sur le bouton-à-piétons, pensant naïvement pouvoir traverser le boulevard Hamel sans problème lorsque le petit bonhomme apparaîtrait. Erreur. Grossière erreur. C’était sans compter le cave en voiture. J’aurais du noter sa plaque pour l’humilier publiquement, mais ça aurait impliqué qu’au lieu de traverser, j’aille à l’arrière de la voiture… trop compliqué. (Pourquoi on n’a pas de plaque en avant nous??) Le cave donc, semblait fort pressé de tourner à droite. Trop pressé pour concevoir que, parfois, quand la lumière est rouge, et bien il y a un petit bonhomme piéton allumé et que donc, il est possible que des petits piétons traversent. Ça sert à ça une traverse de piéton, non? Donc, je m’élance pour traverser obligeant le cave à freiner assez brusquement. Et, vous savez quoi? Il m’a lancé un regard, mais un regard! Un peu plus il me klaxonnait cet abruti! Je lui ai crier « Es-tu aveugle, crisse! » et j’ai traversé. J’espère que sa vitre était baissée.

Je tiens à mettre les choses au clair une fois pour toute. Tous les automobilistes du monde on beau essayer de m’écraser, me klaxonner, me crier des bêtises, jamais, je dis bien JAMAIS, je ne laisserai une voiture passer quand je suis dans mon droit de traverser. Et j’ajoute que, en général, dans la vie, les piétons ont la priorité. Moi, en tout cas, j’ai appris ça dans mes cours de conduite.

Et je tiens aussi à préciser que je sais qu’ils y a des piétons aussi qui piétonnent comme des épais. J’en vois souvent. Mais, c’est pas une raison pour que tous les automobilistes du Québec se vengent sur moi.

Voici maintenant venu le moment de la revanche!!!

Poursuivant ma route, toujours en vie, je m’arrête à un autre coin de rue et appuie encore sur mon bouton-à-piétons. Une femme dans sa voiture attend elle aussi pour passer. Elle ne m’a pas vue. Elle attend que sa lumière passe au vert. Moi, je sais que ma lumière va apparaître avant la sienne. Elle ne le sait pas. Elle avance lentement et POUF! Mon petit bonhomme apparaît. Je la vois sacrer entre les dents. Je décide d’en profiter! Je marche de mon pas le plus lent. Je la regarde avec mon plus beau sourire, le menton bien haut et le bassin mobile. J’avais envie de lui faire des beubye. Mais, j’ai agrippé très fort les poignées de ma poussette. Je me suis dit: « Pousse pas ta luck. Elle a peut-être accès à des armes à feu »
Je l’ai senti rager… Ça m’a fait un grand plaisir.

***

Mention honorable au marcheur sur St-Vallier qui chantait à tue-tête « Emmenez-moi » d’Aznavour.

C’est le genre d’événement qui casse mon beat et qui me réconcilie avec la vie.

Thème récurrent

Ce n’est pas la première fois, ce ne sera certainement pas la dernière…

Les maudits automobilistes sont-ils si pressés?

Presque chaque jour j’en croise un qui ne semble pas s’émouvoir du fait que MA lumière pour piétons est allumée pendant SA lumière rouge et qui tourne tout de même à droite, même si je suis en train de traverser avec ma poussette pleine de mon Babe. Ce n’est pas une exception, c’est ce qui arrive le plus souvent. J’essaie de montrer le bon exemple à mon fils et de « surveiller mon langage », comme me disait ma mère. Mais, dans ces cas-là, je ne peux m’empêcher de crier un « Crisse de cave » à celui qui me frôle le carrosse avec sa carrosserie.

Faites donc attention, bande de crétins!

Vroum, vroum!

Extrait du texte: Montréal victime de l’auto
Les autorités proposent un sérieux coup de barre pour protéger la santé publique

Louis-Gilles Francoeur
Le Devoir, 23 mai 2006

L’augmentation incontrôlée de l’utilisation de la voiture et en particulier des véhicules utilitaires sport (VUS) dans l’île de Montréal y entraîne cinq grands problèmes de santé publique, selon un bilan qui sera rendu public aujourd’hui par l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal (ASSSM).
[…]Ainsi, les services de santé publique estiment que la Ville de Montréal, la région métropolitaine et Québec doivent modifier leurs stratégies pour ramener de 68 à 50 % d’ici 2020 la part de l’automobile dans les déplacements au profit des transports en commun et du «transport actif», soit la marche et le vélo sur une base annuelle. À l’heure actuelle, la part des transports en commun est de 22 % à la période de pointe matinale tandis que celle du transport actif s’élève à 10 %.
[…]
Les hospitalisations et les décès par maladies cardio-respiratoires associées aux émissions polluantes, en particulier l’asthme chez les enfants et la mortalité précoce due au smog chez les personnes âgées, viennent en tête de liste des problèmes de santé associés à l’automobile à Montréal. Les mortalités prématurées dues aux épisodes de smog intense atteignent déjà le nombre de 1500 par année.[…]
L’automobile frappe aussi durement ses adeptes car, note le rapport de l’agence gouvernementale, la concentration de contaminants atmosphériques à l’intérieur des voitures (composés organiques volatils et particules cancérigènes, monoxyde de carbone, etc.) peut atteindre jusqu’à dix fois celle qu’on retrouve dans l’air extérieur. Mais les victimes les moins consentantes vivent en bordure des grands axes routiers, où l’incidence des maladies est liée aux taux plus élevés d’émissions de toxiques et de bruit. Les concentrations d’ozone maximales relevées entre juin et septembre à Montréal correspondent à des augmentations du nombre de visites à l’urgence allant jusqu’à 22 % les lendemains d’épisodes de smog. Même chose pour les excès de mortalités, qui augmentent de 6,4 % à Montréal quand les particules très fines émises par les moteurs dépassent 12,5 parties par million dans l’air.
Les VUS, qui émettent 40 % plus de gaz à effet de serre que les voitures et dont le nombre a doublé en quelques années à Montréal, sont aussi les véhicules les plus mortels pour les piétons, les cyclistes, les motocyclistes et les automobilistes.

C’est à peu près temps qu’il se brasse quelque chose de ce côté là… Tant écoeurer les fumeurs et ne rien faire contre ça… Le lobby de l’automobile doit être plus fort que le lobby du tabac, coudonc!!! Mais, il me semble qu’entre une cigarette et un Hummer (la plus belle preuve de la bêtise humaine, dixit mon homme), c’est facile de voir lequel cause le plus de dommages… Pas que je veuille faire ici l’apologie de la cigarette, c’est juste que je n’ai jamais compris pourquoi on tape sans cesse sur les fumeurs et très peu sur les automobilistes qui prennent leur gros VUS pour aller acheter une pinte de lait au dépanneur… Au fond, l’auto pue autant et émet autant de cochonnerie que la cigarette… et en plus, ça fait du bruit! Et le 31 mai, quand je vais m’asseoir sur une terrasse, je ne sentirai plus la fumée de cigarette, mais je vais encore sentir le tuyau d’échappement, et je vais encore entendre vroum-vroum, et si je suis chanceuse, je pourrai voir un cas de rage au volant, parce qu’en plus de puer, ils sont fous ces automobilistes!
À go, tout le monde sur son vélo!

Rage au volant!

Je m’en confesse, je souffre de rage au volant… de ma poussette!

Je n’en peux plus que mon bébé se fasse arroser par des abrutis qui ne prennent pas la peine de ralentir un peu quand il passent dans des flaques d’eau.

Je n’en peux plus des caves qui avancent super loin dans la rue pour passer plus vite quand leur lumière va être verte! Moi, quand je traverse, il faut que je les contourne parce que MA lumière devient verte avant la leur…

Je n’en peux plus des imbéciles qui tournent à droite sur la rouge quand c’est le feu pour piétons et qui passent près de me heurter.

Je deviens mauve! Souvent je crie « Sale con! » Je me retiens de ne pas botter leur pare-choc en passant! Faudrait que je me calme… mauvais exemple pour le Babe!!!