Poivron de la marde

Je suis une personne quand même judicieuse, dans le choix de mes blagues par exemple. Mon chum me fait encore des gros yeux, mais il a renoncé à faire de moi une personne présentable. La semaine dernière, j’y suis allée d’une de mes savoureuses blagues justement.

– Heille, les enfants, êtes-vous capables de me nommer 4 sortes de piments?

Fiston: ben, piment fort… Pis euh… Je sais pas.

– Nenon, des couleurs de piments?

Fiston: tu veux surement dire des couleurs de poivrons?

– ah seigneur, oui, je veux dire des couleurs de poivrons, mais on va dire piment pour les besoins de la cause!

-Fiston: ben pourquoi tu dis piments si tu parles de poivrons?

– Là tu m’exaspères, jeune homme!

(Je vous jure, mes enfants  sont vraiment gossants comme ça pour vrai.

– C’parce que je veux faire une blaaaaague! Fait qu’il y en a ti un qui va me répondre bondance??

– euh…. Rouge

– euh…. Vert

-euh… Jaune.

– Je vais vous le dire moi: piments rouge, piments jaunes, piments verts, pimange d’la marde. Haha, comme je suis drôle. Défense de répéter cette blague à l’école ou en public.

*gros yeux de chéri*

Ce midi, Cocotine me demande: Heille, c’est quoi donc ta blague de poivrons?

-Désolée, je ne la répète pas, t’avais juste à bien écouter!

– Cocotine: c’était pas: poivrons rouges, poivrons jaunes…. Euh… Pis fourre-toi les dans l’cul!

Fait que j’ai failli pisser dans me culottes.