L’effrontée

Des fois, je suis un peu effrontée.

L’autre jour, je suis allée en ville, je voulais m’acheter quelque chose. Je me dirige donc vers le centre Lucien-Borne pour me stationner. J’ai pas le droit de me stationner là, mais comme je n’ai pas vraiment de problème à vivre dans l’illégalité, je me stationne toujours là quand je vais en ville. Chercher un parking en ville = l’horreur, payer un parking en ville = contre les principes! J’entre donc dans l’aire de stationnement et je vois une voiture de la ville et un petit monsieur qui distribue allégement des tickets. Que faire? Essayons donc l’effronterie. Je me stationne juste devant le petit monsieur, je sors de ma voiture, je lui dis un beau bonjour agrémenté de mon sourire le plus charmeur, je rentre au Centre Lucien-Borne par une porte pour simuler ma fréquentation de l’établissement, je sors par l’autre porte, je vais acheter mon truc et je reviens à ma voiture.

TOUS les chars du parking ont un ticket… sauf moi!

Haha!

Être effrontée, c’est payant! Prenez des notes les enfants.

Advertisements

3 avis sur « L’effrontée »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s