L’effrontée

Des fois, je suis un peu effrontée.

L’autre jour, je suis allée en ville, je voulais m’acheter quelque chose. Je me dirige donc vers le centre Lucien-Borne pour me stationner. J’ai pas le droit de me stationner là, mais comme je n’ai pas vraiment de problème à vivre dans l’illégalité, je me stationne toujours là quand je vais en ville. Chercher un parking en ville = l’horreur, payer un parking en ville = contre les principes! J’entre donc dans l’aire de stationnement et je vois une voiture de la ville et un petit monsieur qui distribue allégement des tickets. Que faire? Essayons donc l’effronterie. Je me stationne juste devant le petit monsieur, je sors de ma voiture, je lui dis un beau bonjour agrémenté de mon sourire le plus charmeur, je rentre au Centre Lucien-Borne par une porte pour simuler ma fréquentation de l’établissement, je sors par l’autre porte, je vais acheter mon truc et je reviens à ma voiture.

TOUS les chars du parking ont un ticket… sauf moi!

Haha!

Être effrontée, c’est payant! Prenez des notes les enfants.

Chantal Archambault, Jocelyne Robert: même affaire!

En attendant, on va boire à crédit/Pis faire l’amour comme c’est pas permis              -Chantal Archambault.

–  Mamaaaaaaaan, ça veut dire quoi « Faire l’amour comme c’est pas permis? »

Câlisse.

Moi, là, j’hais ça les choses de la vie. Moi, là, je trouve que les choux pis les cigognes sont des réponses tout à fait acceptables aux questions des enfants. Moi, là, j’ai déjà dit à mes enfants que lorsque Bernard Adamus chante :

Pendant qu’tit Jésus s’taillait les veines/Mandela suçait sa graine

il parlait de graine de citrouille. Tsé, ça croit n’importe quoi des enfants. Sauf HardCore Wimblu qui a émis l’hypothèse qu’il parlait peut-être de graine-pénis (WTF comprendre ça à 4 ans). Hypothèse que j’ai aussitôt démolie en 1000 morceaux avec un argumentaire super sensas se terminant par CQFD pis toute, après quoi j’ai savamment changé de sujet.

Fait que donc, faire l’amour comme c’est pas permis. Je suis rusée tsé, j’ai fait semblant de pas comprendre le début de la phrase, des fois que…

– C’est pas permis, c’est une expression qui veut dire beaucoup beaucoup.

Fiston : Ouin, mais faire l’amour, ça veut dire sexualité ça??

Moi : Euh, ouin, genre.

Fiston : C’EST BEN DEGEULASSE! Tu trouves pas ça dégueulasse toi la sexualité?

Moi : Euh… ben… non, pas tant…

Fiston : Ben là, toi pis papa, vous faites pas ça, hein?

Aaaaaasti!

Moi : Ben, oui, tsé, ça arrive là…

Fiston : J’ai honte!

Moi : Ben, tsé, je suis enceinte hein, alors…

Fiston : Ben vous pourriez juste vous frencher pis garder votre linge. Franchement.

Ok. Ici j’abandonne.

– Qui veut un autre morceau de pizzaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa?

J’hais ça les choses de la vie.