Mes enfants sont des Grinch

Moi, j’aime ça Noël. J’aime ça beaucoup. J’essaie de faire plein de trucs amusants, des traditions dont les enfants vont se souvenir quand ils seront grands. Chu full motivée! Mais, là, je dois admettre que je suis jalouse! Je vois plein de photos de vos chasses aux lutins, des idées que vous avez pour les tours que jouent ces lutins, et j’aimerais ça moi, faire ça avec mes mioches! Mais mes mioches, ils ont quelques gènes de Grinch, gracieuseté de leur paternel.

Moi : « Heille, on pourrait mettre un piège à lutin, pis pogner un lutin, pis notre lutin nous jouerait des tours, pis toute, pis toute » (Je résume)

Mioches : « C’ben poche! »

Moi : « Ben là!! »

Mioches : « Tu veux qu’on attrape un lutin qui va venir foutre le bordel dans la maison pendant la nuit? »

Moi : « Ben, euh… »

Mioches : « Tu trouves pas ça un peu niaiseux de vouloir que quelqu’un vienne faire le bordel pendant qu’on dort? Tu veux même pas ramasser nos jouets qui trainent! »

Moi : « … » Je. Suis. Cassée.

 

Mioches : 1

Magie de Noël : 0

Advertisements

A la recherche du bas perdu

Je sais que le phénomène du bas perdu dans la sécheuse est une véritable plaie pour la personne préposée au lavage dans une maison. J’avais jamais vraiment eu de problème avec ça jusqu’à l’arrivée de Wimblu dans notre famille. Elle a transmis sa délinquance à toutes les paires de bas de la maisonnée et même à quelques paires de jeans (allez savoir comment, j’ai perdu 2 paires de jeans dans la laveuse/sécheuse /panier  à linge/ je sais pas trop). Bref, maintenant, les bas se dépairent! Mais, j’ai trouvé la solution miracle. Mettre les bas de côté dans un panier est une erreur, ce qu’il faut c’est que les bas perdus aillent chercher leur ami dans la sécheuse, parce que c’est là qu’il est perdu le bas, non? Alors, voilà : on ramasse tous les bas célibataires à la fin du pliage ou crissage de linge dans les tiroirs, selon votre degré de paresse (je suis de la catégorie crisseuse) et on les remet dans le panier de linge sale. Comme ça, au prochain lavage, pendant le processus relavage, reséchage, il calle leur chum pour reformer la paire. C’est cute, hein? Pis ça marche. J’vous jure.

Yoopa et Nutella: un projet de vie

Wimblu, ah Wimblu! Elle veut partir en appart je pense. A 4 ans. En tout cas, cette semaine, elle était frue contre moi et elle m’a dit qu’elle ne voulait plus de maman, plus de papa, plus de soeur, plus de frère, qu’elle voulait habiter seule.

Moi: Mais qu’est-ce que tu vas faire toute seule dans une maison??

Wimblu: Écouter Yoopa toute la journée et manger du Nutella.

Grandes ambitions, fille!

Le comble de la paresse

Tsé, quand t’es assis su’l sofa et que tu joues à CandyCrush sur ton iPad, pis que là, t’es comme à boutte parce que ton écran est collant à cause t’as mangé des clémentines pis ça splouché. Et que, au lieu de te dire que tu devrais te lever et nettoyer ton écran, tu te demandes si le licher ça ferait la job.
Ben c’est là chu rendue.
Mais, j’ai le droit, je suis enceinte.

Les affaires qu’on oublie

Quand ça fait 12 éternités qu’on a pas été enceinte, on oublie certains détails inhérents à l’état de baleine en formation. Par exemple, qu’on grossit pas juste du ventre, mais aussi du cul, qu’on mange comme 3 cochons, qu’on feel toujours un peu limite mal de mer et surtout… qu’on pourrait demander notre carte de membre des « Hypersensibles de Québec ». Si vous ne connaissez pas ce classique de Bruno Blanchet, je vous invite à le visionner ci-après, c’est dans le top 10 des choses qui me font le plus rire au monde. Je suis légèrement à fleur de peau depuis quelques semaines, mais ce matin, je bats des records de ridicule… Pendant que je préparais des filets de sole avec Wimblu, je me suis mise à avoir, comment dire… une émotion… en écoutant… une toune des Trois Accords. Tsé, quand tu brailles en écoutant « J’aime ta grand-mère », sérieux, tu devrais aller te coucher.

D’autre part, j’essaie de moderniser un brin le design de ce blog, donc possible que ça change souvent dans les prochaines semaines. Mais, comme y’a pu grand monde qui passe ici, tout le monde s’en câlisse.
Edit: Apparence qu’il faut absolument être branché sur son compte Google pour commenter, je vais essayer d’arranger ça! Désolée si vous ne vous pouvez plus de commenter quelque chose.
R’édit: Apparence que c’est règlé!

Que sont-ils devenus?

C’est assez tranquille ici, hein?! J’ai souvent le goût d’écrire et finalement, j’oublie, je fais autre chose ou ça ne me tente plus. Aujourd’hui ça me tente un peu. Je pense que je suis due pour un petit update, style « Que sont-ils devenus? »

Ysa, moi-même en personne : Toujours une p’tite mère, quoi qu’à 35 ans, je suis plus proche d’une vieille sacoche. Toujours travailleuse à temps partiel, toujours étudiante à temps partiel, toujours banlieusarde, plaignarde, chialeuse. Toujours coureuse aussi.

Le P’tit père : Toujours barbu mais moins gros, cycliste estival converti à la course à pied automnale depuis quelques semaines par moi-même. Toujours sourd quoi que ces derniers tests audio montrent une tout à fait improbable amélioration de son audition. Son sens de l’humour est toujours aussi douteux.

Babe : Je trouve que son surnom lui va de moins en moins bien, du haut de ses 8 ans. C’est un drôle de p’tit bonhomme, rêveur, doux, doté d’un sens de l’humour à toute épreuve et avec des goûts musicaux douteux. Il prépare ma boite à lunch le matin, ce qui fait de lui l’enfant le plus sweet de l’histoire de l’humanité. Lui qui était si timide se révèle un fabuleux orateur et je lui prédis une grande carrière en politique ou comme chef de secte!

Cocotine : 6 ans. L’enfant dotée de tous les talents. Fonceuse, tenace, elle réussit tout à la perfection, s’en est presque frustrant! Belle comme un cœur, elle est étrangement beaucoup plus timide et solitaire que son grand frère, ce qui m’étonne beaucoup. Comme elle a beaucoup plus de talent que moi en coiffure, c’est elle qui nous peigne le matin.

Wimblu : 4 ans. Le bébé fou! Que dire, sinon qu’elle a un caractère de cochon et un regard qui tue. Elle ne nous écoute à peu près jamais, fait des crises, lance des objets et dit parfois câlisse. Malgré tout, elle fait fureur partout où elle passe avec sa dégaine du tonnerre, sa fossette et ses rastas. Son caractère contribue à la rendre attachante, je suppose!

 #4 : Ça, c’est genre un scoop! Après 3 ans de vaines supplications de ma part et alors que j’avais l’assurance que ma famille était finie, le P’tit père a fait volteface dans le dossier « Agrandissons la famille. » Il y a donc, si tout va bien, une petite affaire qui s’ajoutera à la famille en juin. Les trois grands auront à ce moment presque 5, 7 et presque 9 ans. Aussi bien dire que #4 sera comme un enfant unique et que mon congé de maternité sera le congé de plus relax de l’histoire de l’humanité, avec les grands à l’école. Je suis donc maintenant une grosse coureuse. Je m’en tiens à 20km par semaine à une allure plutôt tranquille. Les trois grands sont fous comme de la marde : Babe veut préparer des purées depuis 2 semaines, Cocotine m’a assuré qu’elle allait se lever la nuit, zélée comme elle est, je ne serais pas surprise qu’elle ait une montée de lait et Wimblu a décrété qu’elle voulait un frère, mais pas tannant.

 Voilà donc où en est rendue la famille P’tite Mère!