Cours, Ysa, cours!

Aujourd’hui, je sors du placard!
Non, ce n’est pas pour annoncer que je suis enceinte, ça ben l’air que mon chum est le seul au monde à ne pas vouloir faire un 4e kid à sa tendre moitié! J’ai donc décidé d’utiliser mes frustrations utérines à une fin contructive: la course à pied! Oui, oui, moi là, la patate, je me suis mise à la course! Vous avez le droit de rire!
Depuis le début de l’hiver, j’y pensais, je lisais les inspirants billets de Gigi avec admiration et puis il y a 2 semaines, j’ai décidé que c’était maintenant. Je me suis achetée un kit stretché et une paire de running shoes et je suis sortie avec ma grippe d’homme et ma motivation.
J’ai même fait pire que ça: je me suis inscrite à une course. Un 5 km. Le 12 mai. C’est dans 3 semaines ça. C’est assez peu réaliste de penser qu’en 5 semaines, je vais passer de rien à 5 km, mais je m’en fous. Je veux juste le finir: en courant, en marchant ou en roulant à terre. Ma jeune demi-marathonienne de soeur va m’accompagner pour l’occasion. Elle va surement avoir le temps de faire 3 fois le tour de la piste avant que je ne termine!!
Je pensais que j’haïrais ça raide: non, j’aime ça! Surtout le soir, quand les enfants sont couchés. Je pars avec mon iPod, il fait frais, les rues sont désertes, la crisse de paix sale!
J’avais fait de la natation tout l’automne, mais aller nager quand la piscine est ouverte et non quand ça me tente, ça gosse! Et le fait de pouvoir s’inscrire à des courses, ça motive. À la piscine, j’allais juste nager pour aller nager, sans objectif. Là, je sais que je cours pour un 5 km le 12 mai, et un autre le 17 juin et probablement un autre le 15 juillet… et qui sait un 10km en août…
On verra bien où mes souliers me mèneront!

Advertisements