Hormones sales

Ho la la! C’est dur d’être une femme! Après avoir réussi à convaincre, non sans difficulté, mon chum d’avoir bébé #3, Hérisson de son état, j’étais en paix avec l’idée que c’était terminé pour moi les bébés. J’ai donné tout ce que j’avais de bébé, maternité, etc. Comme mon chum ne voulait pas nécessairement avoir d’enfant, en avoir eu trois c’était déjà tout un exploit. J’étais en paix avec ça jusqu’à il y a environ 2 semaines… Mon fucking retour de couche y étant sans doute pour quelque chose (ok, je ne me plaindrai pas, bébé avait 19 mois quand c’est revenu) j’ai comme les hormones qui me chatouillent… Et comme si ce n’était pas assez, après 3 cycles à être régulière comme une horloge, me voilà rendu au jour 45 de mon cycle présent. Jamais arrivé de ma vie de dépasser 30 jours. Vous pensez bien que j’ai couru faire un test de grossesse au 1er jour de retard (et j’en ai refait *aheum* quelques-uns par la suite): Négatifs. J’étais vraiment déçue je dois dire… Comme mon chum songe très sérieusement à la vasectomie, un petit accident est ma seule chance d’avoir un autre bébé! Mon chum est plus que catégorique: la famille est finie, terminée, over, et c’est sans appel.

Je hais mes hormones!

Advertisements