Enfin!

Ça fait 4 mois que je suis emménagée. Et vous savez ce que je fais en ce moment même? Je défais des boites. Yes! Je clean mon sous-sol, enfin. J’ai tellement de cochonneries… et je ne suis pas une jeteuse… Mais, on va s’en sortir.
Les 2 enfants dorment en même temps, je vais en profiter.

Et qui sait, je vais peut-être bien retrouver des posters 😉
Pour le moment, j’ai seulement retrouvé celui d’Aragorn que mon chum m’avait offert, acceptant ouvertement que je fantasme sur un autre que lui. Yé ben d’adon!

Ma liste

Je fais comme elle qui a fait comme lui.

Dans le désordre, j’suis pu capab’ de…

1) Les estifi de mini sac de toutes sortes d’affaires, genre chips, chocolat, biscuits, à SEULEMENT 100 CALORIES PAR PORTION, OUI, OUI, SEULEMENT 100 CALORIES, MADAME. C’est tellement insignifiant! Tsé, au pire, si tu veux pas tout manger tes chips, garde la moitié de ton sac pour le lendemain et si ça te fait capoter tant que ça de manger du gras, ben mange donc des céleris à la place! C’est con et en plus ça fait de l’emballage pour rien!

2) Avoir besoin d’un détective privé pour trouver du yogourt avec gras à l’épicerie. Non, mais j’ai tu le droit de vouloir manger du gras si je veux?? Le gras, c’est ce qui donne du goût au aliment. Sans gras, soit ça goûte rien, soit c’est plein de sucre ou plein de goût artificiel chimico-mortel.

3) Le monde qui dit qu’il ne boit pas de lait 3,25 parce que c’est gras mais qui se bourre de Cheddar à 30% de matière grasse. C’est juste pas cohérent.

4) Les mots « repas congelés » et « santé » sur un même emballage. N’importe quoi.

5) Les automobilistes qui se dépêchent de te passer à droite en sachant très bien que la voie de droite va disparaître dans 200 mètres, ce qui fait un super moton. Si vous êtes un de ces abrutis et que vous voyez une petite Fit bleue devant laquelle vous pensez passer, vous êtes aussi bien d’oublier ça, la Tite-mère est impitoyable! Yen a pas un esti qui va passer devant moi dans ces circonstances!

6) L’infantilisation de la femme enceinte en général. Révoltant.

7) L’utilisation du mot QUE à la place de DONT comme dans « Les choses que je vais vous parler ». Ça m’énArve! Et si j’entends ça à la télé, je deviens folle!

8) Le monde qui cherche absolument une raison aux pleurs d’un bébé. « Ahhhhh. Pauv’ Ti Pit! Y doit avoir des coliques ». Toi parles-tu parce que t’as des coliques ou seulement parce que t’es cave?

9) Mario Dumont et/ou avoir Gilles Taillon comme député de mon comté!

10) Me faire demander si j’ai la putain de carte Air Miles! J’ai tu 8 ans moi là?? Si je l’avais, crains pas que je te la montrerais ma belle!

11) Les G-Strings qui dépassent! Come on, montre-moi donc ta craque de fesses au complet tant qu’à y être. Me semble que ce serait le temps d’en revenir de cette mode là!

12) Le nouveau Windows live hotmail. Je le hais!

Je pense que ça donne un petit aperçu. Il y a sûrement plein d’autres choses, mais je n’y pense pas en ce moment.

Saga garderie: Décision rendue.

On a dit oui.
J’ai pleuré un bon coup. J’ai décrété que tous les parents du monde font ce qu’il y a de mieux pour leurs enfants sauf moi. Et j’ai dit oui. Parce qu’un 3 jours à 7$ dans une place que j’aime et où Babe semble bien, ça risque de ne pas arriver souvent. Parce que, dixit la directrice, c’est pas des maudites affaires du ministère si ça me tente de payer 3 jours et d’envoyer mon fils seulement 1 ou2 jours. Parce que ma job est bizarre. Je dis que je fais 20h/semaine, mais ce n’est pas tout à fait aussi simple. J’ai un nouveau contrat par session (je travaille à l’université). Donc un contrat dure 4 mois et j’ai un nombre d’heures à faire dans ce contrat qui équivaut à 20h/semaine, sauf que… Les 2 premiers mois, c’est l’enfer, je pourrais facilement travailler 60h/semaine si ça me chantait. Le 3e mois, c’est relax et le 4e mois je n’ai rien à faire. Et le contrat d’avril à août sert surtout à me payer pour des heures supplémentaires que j’ai accumulée dans les 2 autres sessions parce que dans les faits, je ne fais rien. Donc, en septembre-octobre et janvier-février, je sais que le 3 jours sera apprécié. Bref, j’ai pris un 3 jours semaine pour 4 mois par année. Ça va me revenir tout de même moins cher que de payer la halte-garderie à 30$ par jour au besoin et ce sera au besoin quand même, finalement. On va essayer 2 jours cette semaine, pour voir comment Babe prend ça. Le fait qu’il change de groupe me dérange beaucoup, mais ça va se faire sur une longue période, il va chevaucher 2 groupes pendant un bout. Il a 3 bons amis dans son groupe actuel dont il me parle souvent, mais le fait qu’il ne soit pas garroché dans son nouveau groupe me rassure aussi. Je sais que tout le monde l’aime beaucoup et vont faire en sorte que tout aille bien. Alors, tout ça mis ensemble fait que j’ai dit oui.
Alors pourquoi je me justifie?
Parce que je sais qu’il serait mieux avec moi malgré tout.
Et le pire c’est qu’il en a fait du 2 jours/semaine à la halte entre mes 2 grossesses. Mais la halte c’était moins définitif, moins coulé dans le béton…

Un p’tit peu d’peine…

Aujourd’hui, c’est la journée garderie de mon fils. Il ne voulait pas. Il criait « Bye bye garderie » pour revenir avec moi. Ça faisait 2 semaines qu’on n’y était pas allés, je me doutais un peu. Et en sortant, la directrice m’accroche pour me proposer ce qu’il fallait bien qu’elle me propose un jour Normal, c’est moi qui lui avait demandé. « On a un 3 jours/semaine pour Babe à partir de la semaine prochaine ». Aoutch. « Il va être dans un autre groupe, parce qu’il n’y a pas vraiment de possibilité d’avoir plus qu’un jour dans son groupe actuel ». Aïe-aïe-aoutch. J’avais décidé de travailler seulement 2 jours/semaine plutôt que 3. Je voulais le dire à la garderie aujourd’hui. Est-ce que je vais avoir un 2 jours en janvier? Est-ce que je peux vraiment dire non à ce 3 jours? Je pleure depuis que je suis remontée dans la voiture. Ma garderie, je l’aime beaucoup, je ne veux pas le changer de place. Au départ, c’était une halte qui a ouvert un CPE. Une place à 7$ dans un endroit qu’on aime, c’est un peu rare… Ma fille n’aura pas de place c’est sûr, pas tout de suite. Donc, ce sera 2 garderies différentes pour un bout. Je recommence en janvier. Par choix. Au lieu de recommencer à 20h/semaine à la fin-février, je vais recommencer à 10h (8h au bureau et 2h de chez moi) pour pouvoir travailler moins pendant plus longtemps. En fait, avant septembre 2008, je ne travaillerai pas beaucoup, en tout cas, pas 3 jours/semaine. Et avec un peu de chance, mon chum va vouloir me faire un autre enfant vers septembre 2008. Je dois prendre une décision aujourd’hui. Ça me tue. La directrice à l’air assez lousse, genre tu viens quand tu veux, pas obligée d’être là les trois jours. J’attends que mon chum me donne son avis. En fait, j’attends qu’il décide. C’est lui, il va se taper le bus pour aller à la job après tout.
Les jours comme aujourd’hui, je regrette tellement d’avoir décider de faire des études qui finalement ne me servent à rien. Sans ma dette d’étude, je pourrais rester à la maison. Là, je ne peux pas. C’est mathématiquement impossible. Toutes ces dettes pour une espèce de job d’étudiante qui s’enligne pour être une job pour de vrai. Et en même temps, je travaille quand je veux et c’est pourquoi je reste là. Enseigner la philo au cégep me tente certains jours et pas d’autres.
Je voudrais tellement être à la maison avec mes bébés. Tout le temps. Tous les jours. Pis ça m’fais ben d’la peine.

Je me trouve tellement drôle

Moi et mon homme écoutions une émission débile de mannequins et on entendait « elle a un look haute-couture » par-ci, « elle n’a pas une allure haute-couture » par là.

Tite-Mère: Trouves-tu que j’ai un look haute-couture?

Tit-père: (sur le ton: toi pis tes esti de questions niaiseuses): Ouin, ouin.

Tite-mère: (Empoignant mon bourrelet) Et là?

Tit-père: Ouin, ouin

Tite-mère: Moi je trouve que j’ai plus un look grosse couture!

Je me trouve vraiment très comique.
Prière de me laisser mes illusions à ce sujet.

Vieux?

J’ai déjà parlé ici des réactions suscitées par le prénom de mon fils. Celui de ma fille en suscite tout autant. Les diverses réactions me font souvent rigoler, mais il y en a une qui me laisse particulièrement perplexe: « Ouin, les vieux prénoms r’viennent, hein? » C’est quoi ça, les vieux prénoms reviennent?
J’ai trouvé ici une liste des prénoms les plus populaires depuis 1800. En 1800, dans la liste, on retrouve, entre autres, François, Louis, Antoine, Charles, Thomas, Alexis. Pour les filles, on peut lire Julie, Catherine, Sophie et Marianne. Je ne sais pas pour vous, mais je n’ai jamais entendu personne répondre « Ouin, les vieux prénoms r’viennent, hein? » à quelqu’un qui annonçait que son fils s’appelait Thomas ou Alexis. Pourtant mon grand-père s’appelait Alexis, pour moi, ce prénom à toujours été un nom de « pépère ».
Ce qui m’amène à poser la question: Le commentaire « Ouin, les vieux prénoms r’viennent, hein? » serait-il une façon politiquement correct de dire « Crisse de prénom laid? »

Et de Babe!

Voilà pour la demande spéciale 🙂

C’est assez compliqué de filmer Babe, il ne veut pas rester devant la caméra, il veut voir le film dans l’écran… Alors j’ai 2 petits bouts. Le 1er où il trouve ça comique, avec en prime mon joli dessin de camion-remorque!

Et le 2e où on voit qu’il connait les bonnes manières!! L’image est foncé, on était dans la cave. Et il fait le nono parce qu’il se voit en même temps à l’écran.

Céréales pour bébés

Alors donc, voici les recettes prises dans « Accueillir son enfant naturellement » de Céline Arseneault.

1)
1/2 t. de riz brun cuit
1. à thé de raisins secs
ou
1 c. à table de fruits frais
1/4 t. de lait de soya (ou de lait de maman)

2)
1/2 t. de millet cuit
2 figues trempées ou autres fruits séchés
1/4 t. de lait de soya (ou de lait de maman)

3)
1/2 t. de sarrasin cuit
1 c. à table de purées de fruits
1/4 t. de lait de soya (ou de lait de maman)

4)
1/2 t. d’orge mondé cuit (à l’occasion)
2 dattes dénoyautées
1 c. à thé de graines de lin ou de sésame
1/4 t. de lait de soya (ou de lait de maman)

Mettre tout ça au blender!

« Toutes les céréales gagnent à être agrémentées d’un peu de germe de blé biologique, de quelques gouttes d’huile de première pression, de levure de bière, de graines moulues (lin, sésame, tournesol, citrouille) ou de purée d’amande, de tournesol, de noisette ou de sésame. » (NDLT-M: pas tout ça en même temps évidemment, un peu de germe de blé et d’huile dans une, un peu de levure de de graine dans l’autre)

Finalement, c’est très simple et on peut faire ce qu’on veut à partir de ça.

Des colottes!!

Saviez-vous ça vous qu’il y a 4 sortes de camions. Oui, oui.
1) Des Yayions-Nattes
2) Des Yayions-Bannes
3) Des Yayions-Mok
4) et des Yayions-Capines aussi appelé Colottes-Pines!

Quoi? Vous n’êtes pas bilingues français-Babe?

Alors, nous avons
1) Des camionnettes
2) Des camions-bennes
3) Des camions-remorques
4) Mon préféré: Des camions de camping que Babe appelé aussi des carottes de camping (au lieu de roulottes)

Et parlant de carottes, ma fille a 6 mois aujourd’hui même. J’ai acheté des pommes, poires et carottes bios et j’ai commencé mes purées vendredi. La Cocotine a trempé ses lèvres dans les pommes et les carottes pour le moment. Elle préfère les carottes, mais je ne peux pas dire qu’elle est emballée. J’ai acheté du riz brun et du millet aussi, je fabriquerai des céréales dans les jours ou semaines à venir.
J’ai vu mon doc hier, saint homme s’il en est un, qui trouve que ma fille a une grosseur tout à fait correcte et qu’il n’y a pas de presse pour la bouffe.