RV 34 semaines

RV avec ma sage-femme ce matin. Première visite sur la rive-sud au volant du Tit-Père-mobile. Je ne me suis pas perdue, je n’ai pas commis d’infraction au code de la route et je n’ai heurté aucune chose ou personne. Ça commençait bien. Alors, comme d’habitude, tout est beau. Je prends toujours 1 lb par semaine, ma hauteur utérine est toujours basse, mais ma pression a remonté (je soupçonne le stress du voyage!). Prochain RV chez-moi pour évaluer le potentiel accouchementale de mon logis dans 2 semaines. Avec un peu de chance, je vais accoucher en avance et je n’aurai pas à retourner à St-Ro!
Si je me botte le derrière aujourd’hui pour aller chercher mes photos à la pharmacie, je mettrai la dernière photo du bedon prise il y a 2 semaines. Mon expansion est considérable… Je ne m’endure plus une paire de pantalons! Je suis tout le temps en suit de jogging!

Dans 24h…

Je vais être en train de ramasser mes affaires et de me préparer à sacrer mon camp. Youpi-ya-ya-ya-youpi-yé! Une autre belle année à la maison avec Babe et bientôt mini-Babe qui se joindra à nous. Je rêve de ce moment depuis que j’ai recommencé à travailler!! Je suis tellement bien à la maison à câliner, bercer, jouer, chanter, aimer. Comme à ma 1ere grossesse, j’ai décidé de cesser de travailler tôt, 34 semaines. J’avais beaucoup aimé la 1ère fois avoir le temps de relaxer en masse, de passer mes journée à sentir des petits pyjamas. Je ne me vois pas du tout travailler jusqu’à 38 semaines de grossesse. J’ai besoin d’être dans mon cocon, de préparer le nid. J’ai besoin d’être collée sur mon Babe, de me consacrer à lui à 100% et de me pas le faire attendre 5 minutes parce que j’ai un courriel important à envoyer à ma boss. À partir de samedi matin, je vais me réveiller avec rien d’autre à penser qu’à moi, ma bédaine et mon fils. Quelle joie, quel bonheur!
Dans 24h, je vais être maman à la maison à plein temps pour la prochaine année.
ENFIN!!!!

Si j’avais un char, ça changerait ma vie-E

Cassonade avait raison, ça change la vie-E. Parfois en bien, parfois en moins. On a appris à nos dépends que la Ville aime ça beaucoup déneiger… À Québec, nous ne pouvons pas nous stationner dans la rue les nuits de déneigement, des lumières oranges étant allumées pour nous en avertir. Nous n’avons pas de lumières dans notre rue, mais le règlement s’applique tout de même: Quand ça clignote ailleurs, pas le droit de se stationner dans notre rue non plus. Et bien, nous allons nous souvenir de ne rien prendre pour acquis dans la vie et de sortir vérifier avant de se coucher que les lumière sont bien éteintes… ça ne faisait pas une semaine que nous avions la voiture que je me fait réveiller par mon chéri à 3h45 du matin.

Moi: Groumphmphmph, Kessé qu’tu m’veux, bâtard?!
Chéri: Le char est pu là!
Moi: Hein??
Chéri: Je pense qu’on s’est fait remorquer!
Moi: Tabar…

Et bien oui, notre vie d’automobiliste commence drôlement bien, on a déjà réussi à se faire coller une contravention de 120$ pour stationnement dans une zone de déneigement.

BRA-VO!

Le truc amusant, c’est que lors de déneigement, et bien c’est pareil partout, défense de stationner. Il faut donc aller porter la voiture à l’autre bout du monde dans un stationnement payant et revenir à pied, pour retourner la chercher le matin, ce qui fait que, finalement, on marche plus depuis qu’on a la bagnole qu’avant! Et, je peux vous dire que je me serais bien passée de marcher 20 minutes avec Babe et de la neige aux genoux pour aller chercher le char là où il avait été remorqué, parce qu’évidemment, c’était LE jour où j’en avais besoin et que mon homme ne pouvait pas aller me le chercher avant de partir travailler parce que, non seulement on s’est fait remorquer, mais en plus, il n’ont même pas déneigé! Donc, pas plus de place pour mettre la voiture devant chez-nous…

Voiture et Centre-ville font un bien mauvais ménage, tel que je l’ai toujours supposé!!!

Et se stationner à l’université, c’est à la limite de l’indécence! C’est 3 fois plus cher que deux billets de bus!!!

Ceci dit, je l’aime bien la petite FIT. Je me sens à l’aise de conduire, je suis capable de me stationner et même, oui, oui, de changer de voie! Je pensais que ce serait plus pénible. Pour le moment, j’essaie d’éviter les heures de pointe, le temps de me réhabituer à conduire. Ça faisait tout de même depuis 1998 que je n’avais pas conduit en ville.
***

Sinon, tout va bien. Je ne blogue pas tellement ces temps-ci, je profite de mon Babe autant que possible, pendant que je peux encore lui consacré toute mon attention. Et quand il dort, j’essaie de faire quelques heures de travail. Il me reste 7h30 que je ferai vendredi et ensuite: CONGÉ! J’me peux pu! J’ai tellement hâte!! Après, ça va aller tellement vite.
Dans peu de temps, il va falloir que mes trucs soient près pour l’accouchement. Nous n’avons même pas commencé à y penser. En fait, il faut seulement réunir le matériel, genre piqués, etc., trouver une commode pour bébé, acheter un nouveau siège d’auto parce que celui qu’on a utilisé pour Babe est passé date et préparer une valise d’hôpital, au cas où… On ne fait pas de chambre pour le bébé, il va dormir dans la nôtre jusqu’à ce qu’on déménage.
Je devais voir ma sage-femme jeudi, mais j’ai annulé à cause du temps incertain et aussi parce que ça ne me tentait pas! Je suis rendue à la voir aux 3 semaines et je trouve ça trop. Tout va bien, je ne vois pas pourquoi j’irais la voir aussi souvent. Je vais donc la voir dans une semaine et après, ce sera aux 2 semaines, peut-être même aux semaines. Je vais essayer d’espacer ça le plus possible. Ça m’emmerde tous ces rendez-vous, comme si je n’étais pas capable de savoir si tout se passe bien avec mon corps. J’ai choisi l’approche sage-femme pour me sentir moins contrainte dans un protocole, mais finalement, je trouve ça encore trop contraignant. Oui, la sage-femme tient davantage compte de nos désirs, nous prend moins pour des caves, mais c’est encore trop pour moi. J’en suis à me demander si je vais l’appeler quand le travail va débuter. Je l’adore ma sage-femme, elle est super gentille, mais je me demande à quel point j’ai besoin que quelqu’un vienne se mêler de mon accouchement. J’ai fait lire à mon chum des récits d’accouchements non-assistés, il n’est pas trop sûr, mais il sait que ça me trotte dans la tête. Pour ma part, j’ai une absolue confiance en mon corps et j’aimerais vraiment accoucher tranquille juste avec mon amoureux.
On verra bien…

***

Le Babe est une vraie soie, j’espère que c’est bon signe pour l’avenir. Je m’inquiète un peu de sa réaction quand Mini-Babe va arriver. Mais, en même temps, il est tellement doux, tellement gentil. Des fois, je voudrais que des gens le vois aller quand je suis avec lui, parce que raconté, ça n’a pas le même impact. Si j’écris que lorsqu’il passe derrière moi, il me donne une petite tape sur les fesses, c’est bien mignon, mais de le voir faire, c’est TELLEMENT mignon. Même chose pour les petites tapes dans le dos qu’il me donne quand il grimpe sur une chaise à côté de moi ou les gros bisous qu’il me colle sur la bouche quand je le chicane un peu (comment poursuivre la réprimande après ça, hein? comment??) Je sais que je ne suis pas objective, mais il est vraiment extraordinaire mon bonhomme. Oui, des fois il me draine de l’énergie quand il fait exprès pour faire tout le contraire de ce que je dis, mais la plupart du temps il est la gentillesse même, il écoute, il fait lui même non avec son petit doigt quand il s’approche de choses interdites. Je l’aimeeeee!

Tag!

Taggé par Mynai, je m’exécute!

Ville de naissance: Maria, dans la Baie-des-Chaleurs
Couleur des yeux: Pers
Couleur des cheveux: Bruns, avec de plus en plus de blancs…
Taille: 5p4
Gaucher(ère) ou droitier(ère): Droitière et totalement inapte de la gauche.
J’ai des origines: Acadiennes
Les chaussures que j’ai portées aujourd’hui: mes sandales qui font office de pantoufles parce que mes pantoufles sont au bureau.
Une faiblesse: un grand nombre…
Une phobie: Jésus!
La pizza parfaite pour moi: Cœurs d’artichauts, fromage de chèvre, Noix de Grenoble grillées dans le miel.
La phrase que j’utilise trop sur MSN: Je parle rarement sur MSN, je me mets toujours « Apparaître hors-ligne »
Quand je me réveille, je pense à: Faire pipi
Un aspect de mon physique que j’aime: Mon cou
Un aspect de mon visage que j’aime: Mon nez
Chocolat ou vanille: Les deux!
Cappuccino ou café: Café
Je sacre: Beaucoup trop!
Je chante: Souvent et très mal, j’invente des tonnes de chansons pour mon Babe.
Douche ou bain chaque jour: Douche quand je ne suis pas enceinte, bain quand je suis enceinte!
J’ai déjà été en amour: Oui
L’être désiré doit avoir cette qualité: Être cultivé
Un défaut que je trouve sympathique chez l’être désiré: La timidité, c’est un défaut?
J’aime les orages: Bof…
Je joue d’un instrument: Non, aucun talent
Dans la dernière semaine, j’ai consommé de l’alcool: Non
Un sac d’Oréo ou un sac de chips: Les deux
J’aime les sushis: À la folie
J’aime boire en particulier: De l’eau
Le prochain pays que j’aimerais visiter est: La Grèce ou l’Italie, mais ça ne sera pas avant un méchant bout!!
Nombre de tatouages: deux
Nombre de piercings: 3 trous d’oreille, mais je ne porte jamais de boucle d’oreille!

La phase du OUI!

J’avais déjà entendu parler de la phase du non, mais pas de la phase du oui. Je l’aime bien, moi, la phase du oui dans laquelle Babe est plongé depuis quelques jours. En général, il est plutôt non:

M’aimes-tu plus que tout au monde? NON (avec le sourire en coin qui signifie OUI)
Veux-tu faire dodo? NON
Veux-tu du lait? NON
Descend de sur la table! NON
Veux-tu manger? OUI (mauvais exemple, Babe est un gros gourmand!)

Mais depuis samedi:
M’aimes-tu plus que tout au monde? OUI
Veux-tu du lait? OUI
Veux-tu faire un casse-tête? OUI
M’aimes-tu plus que tout au monde? OUI (J’en profite pendant qu’il dit oui!)

J’espère que ça dure longtemps cette phase là!
***

D’autre part, le Babe prend des cours de natation depuis qu’il a 5 mois. Il adore ça. Et bien samedi, j’ai eu droit à une belle surprise: je lui ai lâché les mains et il a nagé tout seul (avec son ballon dorsal tout de même). Je suis très fière de mon petit poisson polisson qui a aussi ajouté une nouvelle expression à son vocabulaire: « Biark, pas bon! » en pointant ma tasse de café!

Étrangeté du vendredi

J’arrive du bureau de ma boss. Je travaille pour le service de psychologie et orientation de l’université et ma boss est psychologue. Pas gynécologue, psychologue. Pourtant, dans le couloir, près de son bureau, se trouvait un belle grosse boite de spéculum! J’ai presque eu peur que quelqu’un ait envie de me faire un examen du col ce matin!! Imaginez! Un examen du col le vendredi matin!!!

Comme le dit la chanson:

Mon col, c’est mon col
Ce n’est pas le tien
Tu as ton col
Alors laisse-moi le mien!