De choses et d’autres

Aimez-vous ça vous le Carnaval? J’hais ça moi! La ville est tout à coup envahie par des débiles légers enivrés de Caribou avec leurs flûtes, que dise-je, leur esti de flûtes de Carnaval. S’ils pouvaient au moins demeurer en haute-ville. Nonon, il faut qu’ils viennent nous déranger jusqu’en bas.
On a fait un pacte moi et mon chéri. Nous allons tout faire pour cacher l’existence du Carnaval (et d’Expo Québec, autre événement d’une platitude consommée!) à nos enfants.
***

J’ai décidé que désormais, je ne travaillais plus le lundi. Sage décision. C’est maintenant les vendredis que Babe ira à la garderie. Parlant de travail, il me reste quatre semaines max. Yip-hi-pip!
***

Chéri ira chez Honda demain. Il connaît quelqu’un qui connaît le proprio d’un concessionnaire. On pourrait, semble-t-il voir un big deal. Malgré sa petitesse comparativement à la Matrix, mon homme semble être tombé sous le charme de la FIT. On a réfléchi à ça sous tous les angles, et je pense que ce serait une bonne option. Elle est pas mal dans nos moyens, ne consomme pas tellement et comme on ne pense pas nécessairement arrêter notre famille à 3 enfants, ça va nous prendre une mini-van avant longtemps. Donc, en attendant, une petite FIT, ce serait très bien.
***

Le gros Babe va avoir 18 mois vendredi. 1 an 1/2. C’est à peine croyable. Mon petit bébé qui est un grand garçon. On commence à s’inquiéter du fait qu’il ne parle presque pas. En fait, JE commence à m’inquiéter. Tout le monde semble trouver que je capote pour rien… Je sais qu’il comprends très bien tout ce qu’on dit et je le soupçonne même de connaître plusieurs mots mais de refuser de parler… Il lui arrive « d’échapper » des mots et de ne plus jamais les dire par la suite. Il sait dire byebye et bravo depuis très longtemps, pourtant ça fait plusieurs mois qu’ils ne veut plus les dire. Les seuls mots que je réussis à lui extirper sur une base régulière sont: Papa, maman, doux et bébé. Très rarement, il va dire lait et beau. Sinon, il « parle » sans arrêt, mais dans une langue qui semble être un croisement entre le Mic-Mac et l’Arabe, échappant une fois de temps en temps un mot ou deux de français! L’autre jour, croyez-le ou non, il a pointé une bière sur la table et a dit deux fois « une bonne bière ». Je lui ai ensuite demandé ce qu’était une bonne bière et il me l’a pointé!!! Il faudrait bien que j’en jase avec son doc de famille, mais pour ça il faudrait bien que je pense à prendre son RV de 18 mois.
Mis à part ce détail qui me dérange un brin, mon petit Babe est un garçon merveilleux. Il est coquin, rieur, aventurier. Il est très habile de ses mains pour dessiner, faire des casse-têtes (avec de l’aide), empiler des blocs. Il adore jouer de la musique, surtout du drum comme papa et grand-papa. Il aime les livres, fait semblant de lire tout seul. C’est la douceur incarnée, il me flatte la bédaine avec ses petites mains en disant douuuuuuu. Il donne des becs à tous les enfants qu’il voit, fait des becs soufflés quand on quitte des gens. Il est très très attaché à son papa. Il le cherche quand il se lève le matin, si papa s’habille pour aller au dépanneur, Babe se met la main sur la poignée de porte et me fais des byebye signifiants qu’il veut partir avec papa.
Dans deux mois, il sera grand frère. Bientôt, je vais ranger la couchette et il va passer au petit lit, pour ne pas qu’il associe nouveau bébé et voleur de couchette. Je pense bientôt acheter un petit pot aussi. Je n’ai pas l’intention d’essayer de le mettre propre avant l’arrivée de Mini-Babe, mais juste lui montré à quoi ça sert, au cas où ça lui tenterait!
Ça va si vite…

Advertisements

Suivi de bedon et chialage!

RV à la Maison des naissances ce matin. Tout est toujours beau. 6 livres en 6 semaines pour un total de 20. Ma pression s’apparente moins à celle d’une comateuse que la dernière fois. Et puis… c’est tout!
Mais que de péripéties pour ce petit résumé de 3 lignes…
Je vous promets que c’est la dernière fois que je chiale à propos du transport en commun, d’ici 2 semaines, chéri devrait avoir acheté sa monture.

RV à 9h.
Départ de la maison à 7h40.
Bus pour St-Ro 8h25 à l’université selon le ti-pépier
8h40: Bus arrive enfin, mais le chauffeur sort et descend?? Besoin pressant??
On finit par réussir à monter à 8h45, 20 minutes en retard et… fait frette en viarge pour attendre un bus!
En chemin, le chauffeur nous demande où on va (on était nous trois et 2 autres personnes, dont une autre femme enceinte qui allait au même endroit que nous). On allait tous dans le même coin. Le chauffeur nous dit: Finalement, je ne me rends pas là je suis trop en retard!
Que que quoi?? C’est parce que tu aurais été moins en retard si tu n’étais pas allé pisser à l’Université gros colon! Et puis, en passant, ça vient de nous coûter 6,20$ pour prendre ton maudit bus!
Finalement, il nous fait la « faveur » de se rendre où il devait se rendre.
Donc, on arrive en retard au rendez-vous et Babe est plutôt de mauvais poil ce matin.
8h48: Fin du RV
Bus pour Québec: 8h50
On le manque. Le prochain est dans 1h et il y a foule de choses à faire pour se divertir à St-Romuald! On va donc manger un muffin chez Normandin.
9h50: On prend le bus
11h20: Retour à l’université pour le bus de 11h27.
Le bus passe finalement à 11h40. J’ai frette, Babe pue, calvaire!
Arrivée à la maison à 12h10.

Bref… en tout:
On a attendu le bus 1h30
On a payé 12,40$ de bus plus 5$ de muffins plus 4h sans solde pour mon chum
Fait 2h de bus

Tout ça pour à peine 1/2h de sage-femme…
Esti!

On oublie vite…

Samedi, j’ai soupé chez ma belle-soeur pour le premier anniversaire de sa progéniture. La belle-soeur en a profité pour me donner un restant de paquet de mini-couches pour nouveaux-nés qui traînait chez elle.

LE CHOC!

On va vraiment avoir un petit bébé. Tout petit, tout mini. Avec des fesses assez petites pour entrer là-dedans??? Pfff… ça ne se peut même pas!

Et j’ai réalisé que je ne réalisais pas!

Pourtant, c’est la 2e fois. J’ai déjà vécue tout ça, la grossesse, l’accouchement, l’allaitement et les mini-fesses (celle de nouveau bébé et les miennes!). Et ça ne fait pas 10 ans, Babe n’a pas encore 18 mois. Mais, je ne réalise pas qu’il y en a un 2e qui va être là dans deux mois. Je me pose les mêmes questions que lors de ma première grossesse. Est-ce que je vais le savoir quand je vais avoir des contractions?? On m’avait dit que lorsque ça allait arriver, j’allais le savoir. Et bien, moi, je suis un peu nunuche… et non, quand LE moment est arrivé, je ne savais pas que c’était ÇA. Je m’attendais à me tordre de douleur, à être au bord de l’agonie et je ne me sentais pas du tout comme ça. N’eut été de mes saignements très abondants, je crois bien que je serais allée me coucher ce soir du 1er août plutôt que de me diriger vers l’hosto.

Hier soir, je croyais avoir eu une contraction. Et bien croyez le ou non, j’ai demandé à mon chum de venir me toucher la bédaine pour savoir si s’en était bien une! Il m’a dit que non, alors ça doit être vrai.

Je ne me souviens pas comment on se sent quand on a une contraction, j’ai oublié la sensation. Je ne me souviens pas de la douleur de l’accouchement. Je me souviens d’avoir dit que j’avais mal, mais je ne me souviens pas d’avoir eu mal. Il me reste des impressions, mais rien de concret. Il me reste un sentiment de bonheur, de force, je me souviens du soleil qui se levait pendant que je mettais au monde mon adorable Babe tout rond. Je me souviens d’avoir dit: « La tête est sortie hein? Yé tu beau, yé tu beau? » et de la réponse de mon imperturbable chum: « Ouin, y a l’air pas pire! ».

J’ai hâte de vivre à nouveau tout ça. Je regarde chaque pièce de mon appart et je me demande où je déciderai de le faire naître ce Mini-Babe. Dans mon lit? Sur le sofa? Sur le plancher du salon? Accrochée à la table de la cuisine?

Presque 30 semaines, ça vient vite…

Tête-à-tête

Une fois par 2 semaines, ma belle-mère garde le Babe. Ça me donne un gros break, car elle vient le chercher et me le ramène, donc pas de bus avec Babe et je peux travailler plus longtemps (j’ai un nombre d’heure X à faire, peu importe quand je les fais, alors j’en profite pour donner la claque ces jours-là). Hier, la BM gardait donc Babe et comme son tendre époux revenait de travailler vers 6h, elle gardait aussi Babe à souper, c’était moins compliqué. Pour la 2e fois en un an 1/2, on a soupé en tête-à-tête moi et mon amoureux.

Et qu’est-ce qu’on a fait vous pensez?

Vous imaginez plein de scénarios lubriques impliquant une bédaine, un poulet BBQ et une table de cuisine?

Et bien, vous avez tout faux!

On a soupé dans le salon en écoutant RamDam, comme dans le temps!!!

Congé :-)

[15-01-2007]Suspension des activités
En raison d’une panne majeure d’électricité, les cours et les activités sont suspendus pour l’après-midi sur le campus principal de l’Université. La situation sera réévaluée plus tard en journée pour les cours et les activités prévus en soirée.

YEEEEEEES!
Congé payé pour la madame cet après-midi.

Veuve du poker!

Ce soir, je suis veuve du poker. J’étais aussi invitée à la soirée, mais pour une fois, mon excuse n’était pas bidon: Le Babe a vraiment le rhume. Il s’est levé hier matin avec un petit air de Rocky Balboa qui vient d’affronter Mister T: Yeux collés, coulants, pochés. C’est à peine si j’ose sortir avec lui, de peur qu’on m’envoie la DPJ pour cognage de Babe! On a déjà eu l’air assez responsable merci la semaine dernière quand le Babe est allé tout heureux à la porte, bière (vide) à la main quand le livreur de pizz. a sonné… Tout ça pour dire que je passe une petite soirée tranquille à la maison. On a doudouné moi et Babe en écoutant La fureur, on a dessiné, joué au téléphone, on s’est collé et donné plein de becs. C’était doux. Plus doux qu’une partie de poker avec Babe qui s’emmerde dans une maison où il n’y a pas d’enfants et rien pour jouer. Plus doux que de devoir se téter un lift, installer et désinstaller le siège d’auto, trimballer le siège d’appoint et devoir attendre que notre lift ait le goût de partir pour pouvoir, enfin, revenir se coucher. « Tsé, on peut le faire garder, des fois », qu’il m’a dit mon homme avant de partir, à reculons, parce qu’il n’aime pas ça laissé sa petite famille derrière lui. « T’es-tu malade! Le Babe, c’est mon alibi pour rester ici! »

Quand mon chum est sorti du bain, je lui ai lancé une de mes petites phrases qu’il aime tant:
-Ouin, tu mets tes plus belles bobettes pour aller jouer au poker!?!

Il me regarde tout déconfit en me répondant:
-Ben là, j’en ai pas d’autre de propre.

Z’auriez dû lui voir l’air… J’en ris encore!!!

Le truc écologique de la semaine

Vous n’avez toujours pas de calendrier 2007 et vous désespérez d’inscrire tous vos rendez-vous ailleurs que sur votre main?
Vous possédez dans le fond de votre garde-robe un vieux calendrier 2001?

Et bien! Bingo! Votre calendrier 2001 va pouvoir faire l’affaire pour 2007, les mêmes dates sont aux mêmes jours!

Économique, écologique, et en prime, il y aura plein de rendez-vous déjà indiqués!!

Génial, non?!

Quoi? Ya juste moi qui garde ses vieux calendriers dans son fond de garde-robe? Ah ben!

Maman mulet dans la tempête

Une maman mulet, à ne pas confondre avec une maman mullet, chargé de son barda de maman mulet partie un matin dans une tempête de slush avec son Babe-mulet à ses côtés et son Mini-Babe mulet in utero. Partant de leur enclos mal famé, mais où les rues sont entretenues, quelle ne fût pas la surprise de maman mulet de constater, une fois rendue à Sainte-Foy où se trouve la mulet-garderie et la mulet-université, que les trottoirs étaient couverts d’un épais tapis blanc. Maman mulet se dit en soupirant que cela était un obstacle de plus dans sa vie. Toujours chargé de son barda, elle devait maintenant porter son Babe qui avait de trop petites pattes (papa mulet mesure 5’3) pour enjamber cette neige. Maman mulet se trouvait bien lourde. Question de rendre le défi plus intéressant, sous cette jolie slush se cachait de la glace sur laquelle maman mulet failli se casser le museau quelque fois. Maman mulet se dit que si quelqu’un osait prétendre que Ma’me Boucher, trônant à l’hotel de la ville fusionnée avait un parti pris pour son ancien ville, elle pourrait démentir tout de suite cette allusion: pas l’ombre d’une déneigeuse de trottoir à sainte-Foy! Et comme la température ne va pas en s’améliorant, maman mulet se demande bien comment elle réussira à retourner à l’enclos ce soir…
La morale de cette histoire: pas de tempête le lundi, ok là!

C’est reparti mon kiki

Le temps des Fêtes et bel et bien terminé, nous avons ouvert notre bas du Jour de l’an hier avec chez la belle-mère, ne me reste plus qu’à sacrer le sapin dans le fond de la cave jusqu’à l’an prochain. J’ai pas le goût on dirait… parce que tant qu’il y a un sapin, il y a du Noël! Je n’ai pas le goût que ce soit déjà terminé. J’ai recommencé à travailler hier, Babe recommence la garderie demain. Encore 51 jours et je serai en congé. Je compte presque les heures.
On a eu un temps des Fêtes super chouette. Malgré le verglas, ma mère et son vieux bum, qui a été promu au rang de papy, se sont rendus sains et saufs. Petit réveillon tranquille le 24, déjeuner de Noël le 25 avec les cadeaux et un Babe en extase. Un de mes plus beaux Noël, assurément. Ensuite, une semaine en Gaspésie. Ça été deux semaines de party ininterrompu. J’ai un Babe de party. Il peut se coucher sans problème à 22h, voir plus tard en étant de super bonne humeur et nous filer ça jusqu’à 11h le lendemain matin, alors pas trop de fatigue accumulée pour lui. On a tous été gâtés d’amour et de cadeaux et je dois bien avoir pris 10 livres car je n’ai aucune tempérance sur les desserts, tous plus cochons les uns que les autres, de ma mère. Je suis revenue dimanche soir pour passer deux jours tranquilles en famille. Et voilà, ça se termine comme ça et la vie reprend son cours normal. Ce qui se préparait depuis 1 mois est terminé. C’est vachement déprimant je trouve, et la température qui n’aide pas…
Retour au travail hier, donc. J’ai rencontré mon remplaçant. Il est cool, alors tout devrait aller comme sur des roulettes. Il devrait être fonctionnel très rapidement. Je vais essayer de faire le plus d’heures possibles le plus vite possible et peut-être terminer plus tôt que prévu.
Côté bedon, ça pousse toujours. Mini-Babe est une petite tornade, il bouge sans arrêt et j’adore ça. Je le flatte, je lui fais écouter de la musique et son grand frère lui donne des bisous. Mon bassin est toujours fragile, mais c’est beaucoup mieux depuis que j’ai arrêté le portage. Je me sens assez lourde pour cause d’abus de tourtière et de fainéantise, mais je me remets tranquillement en fonction!
Et voilà, prête pas prête, on part! L’hiver sera long dans l’attente de ce printemps porteur de renouveau, d’une vie nouvelle, à quatre.