Hé baptême!

Hier, j’en ai glissé un mot déjà, c’était le baptême de la cousine du Babe. Je l’ai manqué pour cause de rencontre prénatale avec le couple que je vais peut-être accompagner. Je suis bien contente de l’avoir manqué parce que j’hais ça les Églises. Parce que je ne suis pas très Jésus et pas du tout institution catholique. Ça me fait peur chaque fois que j’y vais, à l’Église. D’abord, ça pue. Et ensuite, il faut toujours faire du work-out : debout, assis, à genoux, debout. Et finalement, parce que tout le monde répète des choses… Des choses, qui, parfois, n’ont ni queue ni tête. Même ma grand-mère, qui aime bien Jésus, n’arrive pas à m’expliquer la signification de certaines phrases, que pourtant elle répète avec ferveur tous les dimanches. C’est tout de même spécial! Voir tous ces gens répéter : Je vous donne la paix, je vous laisse la paix, je vous crisse la paix. Ah non, ça il ne disent pas ça. Enfin, ces phrases me donnent la chaire de poule. Et aussi bien ne rien vous cacher, la petite prétentieuse que je suis ne prononcera jamais, au grand jamais, « Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir ». Parce que, c’est bien dommage, mais je suis digne de recevoir n’importe qui! Je ne comprends pas ce qui pousse les gens à vouloir s’assembler pour vivre leur spiritualité. Moi, je trouve que la vie spirituelle de chacun, c’est aussi personnelle qu’une brosse à dent. Et ma brosse à dent, personne ni touche! Mais bon, un rapide tour d’horizon de ce qui se passe dans le monde me permet de voir que la majorité des gens aime bien partager sa brosse à dent. Que plusieurs intègrent le brossage de dent à leur vie citoyenne. Que certains tuent parce que leur voisin se fait briller le partiel avec du Colgate plutôt que du Crest.
Alors pour tout ça, moi, je ne fais pas baptiser Babe. J’ai dit à mon chum : « Si tu veux le faire baptiser, je ne t’en empêcherai pas, mais je n’irai pas. Et si tu le fais baptiser, tu prends la responsabilité de lui enseigner la religion ». Parce que baptiser juste pour le fun, je trouve que ça n’a pas de sens. Il faut être conséquent, baptême! Tu veux faire entrer ton fils dans la maison du seigneur et ne jamais lui expliquer pourquoi il est baptisé, ni lui faire son éducation religieuse? Non, il me semble que c’est logique d’assurer un certain suivi!!
Et pour toutes ces raisons, quand je regarde tous les gens dans mon entourage qui font baptêmer leur progéniture, je me demande « Pourquoi??? ». Personne ne m’a fourni de réponses satisfaisantes jusqu’à maintenant. Personne ne semblant, en fait, savoir pourquoi il faisait ça. Et de tous les gens que je connais qui se reproduisent, tous ont fait baptiser. Et moi, je passe pour une radicale chaque fois que j’ouvre la bouche à ce sujet! Alors, je ne pose plus de question. Traditions, rites de passage, oui je connais tout ça. Mais si on n’en a rien à cirer de la religion, pourquoi? Quand j’étais enceinte, je voulais garder mon placenta. Je voulais l’enterrer avec le reste des cendres de mon père et planter un arbre. Pour moi, ça, c’était significatif. La majorité des gens, qui font baptiser leurs enfants sans savoir pourquoi, me prenait pour une folle ou riait de moi. « Ouaaaaaaaaaache! Un placenta! » Pourtant, moi je savais pourquoi je voulais faire ça contrairement à eux. Parce que faire vivre un arbre à la source de ce qui avait fait vivre mon Babe pendant neuf mois, je trouvais ça beau. Et qu’avec les cendres de mon père, je joignais la vie à la mort. Pour que ça continue après la mort. Pour que la vie renaisse de la nuit, comme l’écrivait Martin Gray. Finalement, j’ai oublié mon placenta à l’hôpital. Alors ce sera seulement un arbre. Et ce n’est pas si grave. Oui, c’était pour moi un geste symbolique que je trouvais très beau, mais ça reste du symbolique et on n’a pas besoin de ça, nous, pour accueillir notre Babe.
Vous, vous pouvez m’expliquer pourquoi vous baptêmez?

Advertisements

15 avis sur « Hé baptême! »

  1. Chère Yza, êtes-vous marginale…oui et tant mieux. Nos enfants ne sont pas baptisés et le grand-père de mon chum nous a dit que nos enfants finiraient dans les limbes. Si c’est plus marrant qu’au paradis, tant mieux.Je vous laisse avec 2 belles choses de notre religion scatholique:-une femme qui sait se taire est un don de Dieu.-Heureux les pauvres d’esprit car ils auront le paradis.Alors là, je préfère les limbes…;)

  2. Ma Puce, elle est baptisé, dans la plus pure tradition catholique. Elle avait deux mois, elle avait choisi cette journée là pour se taper une poussée de croissance, une du genre à lui faire avoir faim aux 15 minutes. Le bordel. Elle est baptisée…parce que. Parce que c’est comme ça qu’on fait dans les campagnes, dans les familles ou les personnes agées sont majoritaires, dans les familles ou on ne brasse pas trop les croyances. Parce que c’était moins difficile de faire que de ne pas faire.Maintenant qu’elle a 7 ans, maintenant que maman n’a plus trop peur de faire autrement, maintenant que la Puce comprend les histoires de bible et les histoires de grands, c’est la première communion qui s’en vient. Ça fait des semaines que la feuille d’inscription est rentrée, ça fait des semaines que je jongle avec l’idée…j’ai tu le goût, elle a tu le goût ou ben si elle s’en fout, chose certaine, j’ai le choix, et je penche de plus en plus vers le choix « à ne pas faire », ne pas l’inscrire à la première communion. Je me dit que je serais illogique de lui imposer des croyances que je n’appuie plus. Je continue ma réflexion… me reste 2 semaines pour y penser.

  3. Je comprends Esther. Mes oncles et tantes, dans ma campagne, qui ont des enfants de l’âge de ta Puce l’ont fait pour les mêmes raisons. Et ont eu ensuite les mêmes réflexions que toi sur la première communion.

  4. Moi on a baptisé le fils. Ben sa mère le voulait. Moi je voulais pas. Moi je me disais que c’était pas mon affaire mes plutôt les siennes. Moi j’ai fais le soumis, me suis présenté à toutes les rencontres qui concernent la cérémonie. Moi j’ai failli me faire sortir à cause de mes questions. On en avait marre de pas pouvoir me répondre. Finalement la mère du fils m’a demandé de fermer ma gueule. Je l’ai fermé ben serré. Je me ramasse avec un petit baptisé, une gueule ouverte et plus la même maman! Je regrette c’est clair, c’est faire entrer mon fils dans une famille religieuse dont le rituel, le secret, est sectaire, pourri…

  5. Ma fille n’est pas baptisée et elle ne le sera pas. Ma belle-mère aussi a parlé des limbes. Et puis? Elle m’a aussi dit que la Petite serait pointée du doigt plus tard. J’aime beaucoup mieux me respecter, respecter mes convictions, que de me plier aux conventions sociales. Si un jour elle veut se faire baptiser, fine, mais ce sera elle qui aura pris la décision et pas moi.

  6. Je le ferais pour respecter la tradition et ma famille, je ne le ferais pas pour me respecter, parce que je trouverais ça hypocrite vu que je proscris toute forme de religion… J’ai aucune idée de ce que je vais choisir.Une chose est sûre, je ne déteste pas seulement le catholicisme, mais toute forme de religion. Je ne suis pas raciste pour 5 sous, mais merde que je hais les religions des autres peuples autant que les nôtres. Je n’admettrai jamais qu’on interdise à un enfant de recevoir un cadeau pour sa fête, ou à fêter noël à la garderie avec ses amis.Qu’on interdise à un p’tit scout d’emmener son canif à l’école parce que c’est une arme blanche, mais qu’on permette à un autre d’emmener son espèce de sabre parce que c’est sa religion. Même chose pour casquette v.s. turban…Moi pis la religion… Reste que j’hésite encore. Pis j’ai pas d’enfants. Qu’est-ce que ça va être maik j’en aie?

  7. Lors que j’aurai des enfants (ça devrait être pour bientôt..) Je ne les ferai certainement pas baptiser! Pas plus que je ne me marierai devant Dieu! Par contre, je crois fermement en la spiritualité et en le choix de ne pas la pratiquer (ah.. la douce indécision de l’agnostisme)et donc de demeurer ouvert aux éventualités. Si un jour mes enfants désirent se faire baptiser ok. S’ils veulent devenir bouddhistes, je les appuierai. Et s’ils se posent des questions, je tenterai du mieux que je peux d’alimenter leur réflexion.

  8. Quand j’ai eu Claudya il y a 9 ans, ma mere voulait absolument que je fasse Baptiser ma fille..C’était tres important pour elle…Alors, comme le veut la tradition chez moi, je l’ai fais Baptiser a sa maniere…Ensuite pour Gabriel, j’en avais pas tellement envie mais pour maman, je lai fait encore une fois…sauf que, ce n’est pas un pretre qui Baptisait les bébé cette semaine-la (va savoir pourquoi, aucun n’était disponible) j’ai recu une lettre 3 semaines apres le Bapteme de Gabriel m’expliquant que le bapteme n’était pas et ne sera jamais reconnu parce qu’il avait été pratiquer par une femme qui jouait le role du pretre…Donc j’ai fais baptiser mon fils mais son bapteme n’est et ne sera jamais légal? good….dans la lettre, ils nous proposaient certaine date pour refaire le bapteme…Compte sur moi……

  9. Lorsque j’ai annoncé à mon beau-père, qui mange du curé au petit déjeuner, que je ne souhaitais pas faire baptiser ma progéniture, il m’a dit que ce n’était pas lui rendre service… Car un baptême ne coûte rien à l’enfant, et lui épargne des « désagréments » à l’âge adulte s’il souhaite vivre dans le catholicisme. Je respecte beaucoup mon beau-père: il a bcp plus d’heures de vol que moi, et affiche une culture sans failles (sauf peut-être en sport, mais ce n’est pas moi qui lui jetterai la pierre..)… Enfin bref, son avis tient du bon sens, mais doit-on céder aux considérations pratiques et mettre ses principes de côté? Ma blonde est pour le baptême… Moi pas. Cèderai-je? La question n’est pas encore tranchée. Mais je pense que je vais tout d’abord faire ce qu’il faut pour me faire rayer des listes baptismales du Pape avant d’imposer mon point de vue. On verra après. Cela dit, le simple fait de penser qu’un baptême contribue à alimenter les statistiques, et le poids d’une religion à laquelle je n’adhère pas, me donne des boutons… Quand on sait en plus, que dans certains pays (dont le mien, qui n’est pas le Canada), le nombre de « catholiques déclarés » (cad, le nombre de baptisés) sert à financer l’église catholique sur les fonds de l’Etat… cela fait doublement réflêchir. Bonne chance à toi, mère pas si indigne que ça ;o)-jm-

  10. C’est bien intéressant de vous lire!Marie-Lune: Méchante affaire! Aujourd’hui, il y en a des femmes qui baptisent, il y a même des femmes qui célèbrent des mariages.-jm-: Très intéressant commentaire. J’ai pensé moi aussi me faire rayer des listes baptismales, mais ce faisant, je serais automatiquement rangée dans la liste des athées, ce que je ne suis pas non plus! ah.. la douce indécision de l’agnostisme, comme dit eve!

  11. Je respecte les gens qui ont la foi. Ça leur appartient. Comme toi, je crois que la spiritualité est très personnelle. C’est pourquoi nous ne ferons pas baptiser Tithom. S’il veut un jour adhérer à une religion de SON choix, il le fera. Je ne lui imposerai certainement pas une religion. J’ai été baptisée parce que dans ce temps là, ça ne se faisait pas, ne pas faire baptiser les enfants… mais mon petit frère (2 ans plus jeune que moi) ne l’est pas. Aucun de nous 3 avons fait les autres rituels (première communion, etc.). Mon grand frère s’est marié l’an dernier et il a tout clanché les rituels en une fin de semaine pour pouvoir se marier à l’église. Comme quoi, on peut toujours se reprendre si rendu à l’âge adulte, on commence à avoir peur des limbes! 😉

  12. Ah et je voulais rajouter… je trouve ça vraiment beau ton idée d’enterrer le placenta près des cendres de ton père, et d’y planter un arbre. C’est très poétique. Et très, très personnel comme geste.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s