Ahhhhhhhhhh!

Je viens de voir un CPE en milieu familial près de chez moi qui aurait une place pour un poupon le 1er avril… dans 2 mois. Comme c’est hyper difficile de trouver une place, surtout en plein sur mon chemin vers le travail, la logique voudrait que j’appelle tout de suite, même si je recommence seulement à travailler en juin. Mais, mon coeur ne veut pas! Juste voir l’annonce me brise le coeur. Laisser mon Gros Babe d’amour à la garderie à 8 mois?? No way! Je suis juste pas capable. En fait, même à presque 1 an, ça va sûrement me briser le coeur. Mais là, c’est trop tôt. Je ne suis pas prête à penser à ça maintenant.

AHHHHHHHHHHHHHH! Je m’en vais m’acheter une Poule aux oeufs d’or je pense! Si je gagne 100 000$, je ne retourne pas travailler!

Advertisements

Nez fait pour (snif, snif) respirer!

J’ai toujours le nez fourré partout, au sens propre du terme. Le matin quand je me réveille, je me mets le nez dans le dos de mon chum, quand je vais chercher le Babe dans son lit, je lui respire longuement le cou. Et je suis assez fragile du nez. Quand je rentre chez La Baie, les bâtards de parfums à l’entrée me donne mal au coeur. Mon chum a honte, parfois je suis juste sur le bord de cracher par terre pour me sortir cette odeur de la gorge. J’HAIS ÇA LE PARFUM! On est dans une espèce de vague anti-odeur. Tout est aseptisé. Nos maisons sentent les plugs-in (beurk!), nos corps, exempts de tous ces vilains poils qui – oh! non! horreur!- emprisonnent les odeurs, sentent une savante combinaison de pâte à dent, spray net, savon, crème, parfum, antisudorifique, alouette. Une petite touche de pishtt-pishtt dans ton char aussi, un coup parti. Et n’oublie pas de tuer tous les germes. Ben moi, j’aime ça les vrais odeurs, pas les cochonneries synthétiques qui sentent l’alcool. J’aime ça une maison qui sent bon la sauce à spag, pas la « Brise printanière » ou la « Fraîcheur des montagnes ». J’aime ça quand mon chum sent la peau! J’aime ça l’embrasser et que sa bouche goûte la bouche, pas la pâte à dent avec un arrière goût d’after-shave. J’aime mieux une légère odeur de sueur qu’une odeur de « Speed stick Sport ». Mon chum, il se lave tous les jours, sa peau sent la peau propre, pas besoin de se mettre 72 000 produits en plus!
Je trouve que cette tendance à masquer les odeurs est très étrange. Pourtant, c’est tellement important. L’odeur que dégage un corps, vraiment le corps là, pas le parfum, c’est ce qui fait qu’on aime ou pas une autre personne. La séduction, ça se joue beaucoup sur les odeurs. Perso, je me méfie des gens qui ont une odeur désagréable. Et ce qui est désagréable pour moi sera agréable pour quelqu’un d’autre. Par exemple, mon chum, il sent toujours bon. Je lui ai déjà dit que même quand il puait, il sentait bon. Même un lendemain de veille, je ne trouve pas qu’il pue de la bouche, même quand il sue, je trouve qu’il sent bon. Parce que je l’aime et que son odeur est pour moi rassurante. La sueur d’un inconnu ou pire d’une personne que je déteste me sera désagréable. Mais toujours moins pire que du maudit parfum poush-poushé en excès.
Trouvez-moi dégueulasse si vous voulez, mais moi j’aime ça un corps qui sent le corps, un homme qui sent l’homme, une maison qui sent ses occupants. Mais bon, c’est dans l’air du temps (C’est pas le nom d’un parfum ça justement l’Air du temps) tout le monde est pareil! Faut s’habiller comme ça, cacher ses bourrelets, se montrer les boules (mais surtout pas si c’est pour allaiter en public), tout le monde s’épile du cou au pieds, les gars vont au salon de bronzage, ça prends des muscles, mais pas trop. Surtout il faut cacher ses cheveux blancs, se blanchir les dents, s’arracher les poils du nez. Si ça ne suffit pas, une petit chirurgie et hop, un nouveau nez, une liposuccion, les seins remonter jusqu’aux amygdales. Et tout le monde camoufle son odeur avec une petit touche de CK One. Bientôt, tout le monde, gars comme fille, va ressembler à Cher et va sentir le Monsieur Net.
Sauf mon chum, qui est plein de poils et qui sent si bon.